SOCIÉTÉ

01/12/2022« Je veux que la semaine nationale du handicap soit vue comme un rappel constant du chemin qui nous reste à faire, de notre capacité à innover...», déclare le président Guelleh

« Lorsqu’on parle du handicap, on ne parle pas d’une simple politique publique ou d’une cause qu’on défend parce qu’il est décent de le faire. » C’est en substance ce qu’a indiqué le président Ismail Omar Guelleh dans une remarquable allocution faite aujourd’hui au palais du peuple, lors de la cérémonie de clôture de la Semaine Nationale du Handicap. « Certes, beaucoup a été fait. Vous connaissez tous, toutes les grandes étapes qui nous ont conduites ici, les textes signés, les stratégies adoptées et les lois votées. Ces actions ne sont, à mon sens, que le début d’une démarche ambitieuse… » L’ADI vous propose de lire ci-après le discours du chef de l’Etat en son intégralité :


01/12/2022Le Président Guelleh décline les grandes lignes des nouvelles stratégies définies pour notre pays en vue d’une plus grande insertion des personnes vivant avec un handicap

Le Chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a présidé ce jeudi matin, au Palais du Peuple, la cérémonie de clôture de la Semaine Nationale du Handicap. Rencontre essentiellement dédiée à la réalisation d’une mise point générale sur l’état d’avancement de notre pays en matière d’intégration des personnes vivant avec un handicap, l’évènement a associé d’autres étapes importantes dont, des gros plans sur les réflexes comportementaux et les clichés à proscrire en vue d’une plus grande conformité de notre société aux objectifs d’une communauté inclusive.


01/09/2022Mairie de la ville : Deuxième réunion de concertation sur l’initiative « Zéro Déchet »

Dans le cadre du programme « Zéro Déchet », le maire de la ville de Djibouti, M. Saïd Daoud Mohamed, en collaboration avec la préfecture de Djibouti, l’Office de la Voirie de Djibouti (OVD), et les forces de sécurité, a organisé hier mercredi, la deuxième réunion de concertation avec les représentants du ministère du transport, de l’ADR, du ministère de la Santé, les présidents des communs de Balbala, Boulaos et Raz Dika ainsi les élus locaux. En effet, le maire et les représentants des institutions ont discuté sur la planification des prochaines actions à mener à bien ce programme de renforcement de la salubrité public intitulé « Zéro Dechet ». Les discussions ont porté également sur le déblaiement des routes à la suite des pluies, la pulvérisation d’insecticide pour lutter contre la prolifération des mouches et des moustiques, l’ouverture prochaine de la gare routière de la place Mahamoud Harbi et le nettoyage des salles de classes et l’éclairage publique devant les établissements scolaires avant la rentrée scolaire prévue le dimanche 4 septembre.


25/08/2022A l'ère du « Bajaj »

A l’heure où les révélations liées aux Uber Files- plus de 124000 documents transmis par un lanceur d'alerte du nom de Mark Macgann au quotidien britannique The Gardian qui l'a partagé à son tour avec le consortium international des journalistes d'investigation- soulèvent indignation et fureur dans certaines parties du monde, il est un nouveau mode de transport dont l'apparition ne laisse pas indifférent à Djibouti. Apportant sa part de rêve, d'ébullition et de polémique, le tricycle, plus communément appelé « bajaj », fait parler de lui. Et pas seulement en bien. Même ses avantages sont évidents. Il vient de propulser le transport en commun dans une ère que certains qualifient de révolutionnaire, tandis que d'autres préfèrent parler de saut dans l'inconnu. C'est peu dire qu’il divise, suscite le débat, créé la controverse, déchaîne les passions. Il y a d'abord la foule de ses partisans qui prennent fait et cause pour lui, le défendent bec et ongles, arc-bouté sur leur position, déterminés à ne rien céder. Signe particulier : ils sont tranchants dans leur jugement, plus agressifs dans leurs échanges avec ceux du camp d'en face qui font bloc dans leur opposition à ce qui passe désormais pour un phénomène de société. 


01/05/2022Célébration demain à Djibouti de la fête religieuse de l’Aïd el-Fitr

Comme dans le reste des pays musulmans, la fête religieuse de l’Aïd el-Firr sera célébrée demain en République de Djibouti.

Comme le veut la tradition, les festivités commémoratives vont débuter tôt le matin par la grande prière collective de l’Aïd qui se tiendra sur les différents sites habituels comme celui de Djama Aouled, au plateau du Serpent, ou celui jouxtant la caserne des sapeurs-pompiers à Balbala, dans le quartier de Cheick Moussa.


28/04/2022Les Djiboutiens se préparent à l’Aïd el-Fitr

A quelques jours de la commémoration de la fête religieuse de l’Aïd el-Fitr, magasins de vêtements, de chaussures et de bijoux ne désemplissent guère matin et soir.

Les centres commerciaux sont noirs de monde. Les mères de famille commencent déjà à faire la tournée des magasins de vêtements pour choisir les plus beaux habits de fête pour les enfants.

Elles n’achètent jamais rien avant la veille de la fête. C’est une tradition. On dirait qu’elles se passent le mot.

Elles font du lèche-vitrines, elles observent, discutent avec les marchands. Et puis, un jour, la veille de l’Aïd, toutes les mamans décident en même temps que le moment est venu d’acheter les habits de fête des gamins.


03/04/2022Ramadan : Echoppes, restaurants et autres points de vente de boissons fermés pendant la journée

Conformément à la circulaire émise par le ministère de l’Intérieur, échoppes, restaurants et autres points de vente de boissons sont fermés pendant la journée au cours de ce mois béni de Ramadan. Cette décision ne concerne pas naturellement les restaurants fréquentés par les communautés étrangères vivant en République de Djibouti. Vendeurs de boissons et restaurateurs sont tenus de s’abstenir de ventes pendant la journée sous peine de s’exposer à des sanctions.

01/04/2022Ramadan : C'est parti pour un mois de piété et de recueillement

Demain, samedi 2 avril, marque le premier jour du mois béni de Ramadan. Ainsi en a décidé le Haut conseil islamique. La décision de cette instance religieuse vient d'être annoncée à la RTD comme partout dans les mosquées.

27/02/2022Rotary club de Djibouti : Changer les vies

Sans tambour ni trompette, en toute discrétion, le rotary club de Djibouti se rend utile par des actions ponctuelles destinées à améliorer le quotidien des gens : des équipements de chirurgie dentaire par-ci, une petite bibliothèque rurale par là, etc. Cette année, l’action du club et son ambition se résument à trois mots : changer les vies. « Vaste programme », en effet mais généreux objectif. Vendredi dernier, une délégation du rotary club conduite par le président Félix N’Dolo, expert comptable à la tête du cabinet Colas, et ses camarades du club, se sont rendus à Dorra, aux portes du désert, pour y inaugurer un four solaire destiné à faire prendre conscience à la population de la nécessité de préserver l’environnement par des alternatives écologiques à l’usage du bois.

20/01/2022Semaine nationale de la solidarité : La ministre des Affaires sociales et des Solidarités à Damerjog où elle inaugure un guichet social et une agence de la CPEC

En tournée dans les régions de l'intérieur, la ministre des Affaires sociales et des Solidarités, Mme Ouloufa Ismaèl Abdo, est arrivée hier à Damerjog, dans le district d'Arta. Accueilli à son arrivée par les autorités de la région à la tête desquelles le préfet, M. Mohamed Cheiko Hassan, la ministre des Affaires sociales et des Solidarités, qui était accompagnée de ses principaux collaborateurs, a procédé à l'inauguration d'une nouveau guichet social.

19/01/2022Semaine nationale de la solidarité : La ministre des Affaires sociales et des Solidarités poursuit sa tournée dans les régions de l'intérieur

Dans le cadre de la semaine de la solidarité, la ministre des Affaires sociales et des Solidarités, Mme Ouloufa Ismaèl Abdo, poursuit sa tournée dans les régions de l'intérieur. Accompagnée de ses proches collaborateurs, la ministre est arrivée aujourd'hui dans le district d'Obock, dans le nord du pays.

06/01/2022Diwan Al Zakat – Distribution de la seconde tranche du Parrainage des Orphelins de l’année 2021

Parrainer un orphelin demeure sans aucun doute un geste noble et crucial pour raffermir ce lien de solidarité qui nous unis tous. Mieux encore, le parrainage constitue pour l’Islam, cette religion que nous chérissons tous, un investissement bénéfique en vue d’une récompense meilleure dans l’au-delà. D’ou l’utilité et l’intérêt sans faille pour chacun de nous de prendre part à cet élan qui tend d’une part à cimenter ce lien d’entraide social mais également à pourvoir dans l’au-delà une place de choix auprès de notre prophète (swc ). Chaque année donc, à pareille date, la Fondation Diwan Al-Zakat procède à la distribution de la collecte du parrainage.

29/12/2021L'UNFD remporte le prix des organisations amies de l'enfant et de la famille décerné par la Ligue des Etats arabes

L'union nationale des femmes djiboutiennes (UNFD) vient de remporter le prix des organisations amies de l'enfant et de la famille décerné par la Ligue des Etats arabes. Ce prix a été décerné par la Ligue des Etats arabes au titre de l'édition 2020. Cette distinction témoigne de la reconnaissance au plus haut niveau des efforts inlassables de l'UNFD en vue d'une amélioration des conditions de vie de la femme et de la famille en République de Djibouti.

07/11/2021La ministre des Affaires sociales préside un atelier de promotion des produits artisanaux confectionnés par des personnes à besoins spéciaux

La ministre des Affaires sociales et des Solidarités, Mme Ouloufa Ismael Abdo, a présidé ce dimanche la cérémonie inaugurale d’un atelier de promotion des produits artisanaux réalisés par des personnes à besoins spéciaux au siège de l’association "Vivre plus fort", à l'avenue 13. Organisé par le ministère des Affaires sociales et des Solidarités en collaboration avec l’Agence Nationale des Personnes Handicapées (ANPH) et la coopération turque, l’événement a réuni sur place notamment l’ambassadeur de la Turquie à Djibouti, M. Salim Levent Şahinkaya, le coordinateur de l’agence turque de coopération internationale (TIKA), M. Kutluhan Yucel, le directeur général de l’Agence nationale pour les personnes handicapées, M. Doualeh Saïd Mahamoud, le président du Réseau de personnes handicapées, M. Idriss Moumin Abdi.

31/10/2021Djibouti dans le grand bain

La première piscine du pays aux normes internationales – sans être olympique – a ouvert ses bassins il y a quelques mois. De quoi former les nouveaux talents de la natation. Ou, tout simplement, apprendre à nager aux Djiboutiens et les divertir. Le 15 décembre 2020, Djibouti inaugurait la première « vraie » piscine du pays. Un événement suffisamment significatif pour que le président Ismaïl Omar Guelleh vienne en personne couper le ruban, devant un parterre d’officiels qui, malgré la moiteur ambiante, avaient préféré conserver leur costume plutôt que d’enfiler leur maillot de bain…

18/10/2021Célébration à Djibouti de la fête du "Mouloud"

A l’instar des pays musulmans du monde entier, la République de Djibouti célèbre ce soir la fête du "Mouloud" commémorant la naissance du Prophète Mohammed (Paix et Salut soient sur lui). Dans les quartiers populaires de la capitale comme dans les districts de l’intérieur se tiennent ça et là des cérémonies religieuses au cours desquelles les oulémas retracent le parcours du dernier Messager d’Allah depuis le berceau jusqu’à la tombe.

11/10/2021Djibouti accélère la prise en charge du handicap

La mise en place d’une agence spécialisée a permis à la cause des personnes en situation de handicap de faire un bond énorme à Djibouti ces dernières années. Avec des actions encore très rares sur le continent. En décembre prochain, Djibouti abritera la troisième édition de la Semaine nationale du handicap, sous le patronage de la présidence, qui profite de l’événement pour organiser de nouvelles assises nationales. Les précédentes, tenues il y a quatre ans, avaient donné lieu à un rapport, remis au président Ismaïl Omar Guelleh (IOG), qui a depuis considérablement changé la vie des personnes en situation de handicap à Djibouti.

02/10/2021Pourquoi Djibouti est devenu trilingue

Grâce au développement de l’arabe et de l’anglais, Djibouti est sorti d’un isolement linguistique hérité d’un siècle de colonisation française. Un rééquibrage qui lui permet d’être plus en phase avec un monde globalisé. Îlot francophone entouré de pays anglophones et arabophones, Djibouti a vécu son isolement linguistique comme un handicap durant toute la période coloniale. Aussi, dès son indépendance (1977), la jeune République, devenue membre de la Ligue arabe et de l’Union africaine, a mis le curseur sur le développement de l’arabe et de l’anglais.

27/08/2021L’association Belgique-Djibouti (ABED) restaure le puits d’El Baxaye

Après avoir réalisé avec succès la réhabilitation d'un puits à Medeho, à Obock, au nord du pays, l'association Belgique-Djibouti (ABED) vient de réussir un autre pari et non des moindres. En effet, cette structure associative qui regroupe des djiboutiens issus de la diaspora, a pu, grâce à une collecte de fonds, restaurer le puits d’El Baxaye, permettant ainsi à la population riveraine d’avoir accès à l’eau potable. « L’ABED tient à remercier le ministre de l'Energie chargé des Ressources Naturelles qui a apporté un soutien sans pareil à ce projet. Nous exprimons également nos remerciements à tous nos donateurs, aux sages et à la population de la localité El Baxayé », a déclaré un des responsables de l’association lors d’une cérémonie marquant la fin des travaux de réhabilitation du puits.

14/08/2021Le Premier ministre se rend à Tadjourah, chef-lieu de la région du même nom

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, accompagné du ministre de la Défense chargé des Relations avec le parlement, Hassan Omar Mohamed, du ministre de l’Intérieur, Said Nouh Hassan, et du secrétaire d’état chargé aux Sports, Hassan Mohamed Kamil, a entrepris un déplacement à Tadjourah. La délégation conduite par le Premier ministre a été accueillie par le préfet de la région, Hassan Dabaleh, et le président du conseil régional, Omar Houssein Omar. Au cours de ce déplacement, le Premier ministre a échangé avec les membres de la société civile dont les okals, les oulémas, les associations des femmes et la jeunesse locale.

13/08/2021Revue de presse : Le poisson yéménite, plat national d’un Djibouti multiculturel

Tranché en deux, tartiné d’épices puis plongé dans un four traditionnel: à Djibouti, la saveur piquante du poisson yéménite est une institution qui raconte la multiculturalité d’un pays confetti, niché entre l’Afrique et l’Arabie. Vers midi, l’effervescence gagne « Chez Hamdani », un établissement du centre de Djibouti-ville dont la devanture proclame : « Restaurant national – Poisson yéménite ». S’y pressent quidams et notables, expatriés de retour au pays ou encore éleveurs nomades – à qui l’on offre le déjeuner. « C’est une recette importée du Yémen que nous nous sommes appropriée et qui fait partie de nos habitudes alimentaires », explique en attendant son plat Abubakar Moussa, 63 ans, ancien journaliste vedette de la télévision.

08/08/2021Commémoration demain à Djibouti du nouvel an musulman 1443

A l’instar de tous les pays musulmans, la République de Djibouti va commémorer demain le nouvel an musulman 1443. L’annonce a été faite dès aujourd’hui par le ministère de l’Intérieur dans un communiqué diffusé à la télévision nationale.

04/08/2021Tenue d'une réunion de concertation de la société civile sur les violences à Balbala

Dans le cadre des efforts visant à promouvoir la paix et la cohésion sociale, la salle de festivités du Complexe Al-Rahma à Balbala a abrité une réunion de concertation tenue par le Conseil de la société civile en partenariat avec la commune de Balbala. La réunion s'est déroulée en présence notamment du vice-président de la société civile, M. Youssouf Hassan Nouho, le président de la commune de Balbala M. Idriss Bachir, le député Abdo Isse ainsi que des dizaines de notables, femmes et jeunes des différents quartiers de la commune. Lors cette réunion, les participants ont souligné la nécessité de promouvoir la paix, les valeurs de fraternité et de coexistence sociale.

15/07/2021Les Djiboutiens se préparent à l’Aïd el-Adha

A quelques jours de la commémoration de la fête religieuse de l’Aïd el-Adha, magasins de vêtements, de chaussures et de bijoux ne désemplissent guère matin et soir. Les centres commerciaux sont noirs de monde. Les mères de famille commencent déjà à faire la tournée des magasins de vêtements pour choisir les plus beaux habits de fête pour les enfants.