24/07/2022
Baccalauréat 2022 : Le ministre de l'Éducation nationale préside la cérémonie de remise des diplômes aux lauréats


Le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, a présidé aujourd’hui au Kempinsky Palace une grande cérémonie de remise des diplômes aux lauréats du Baccalauréat 2022.


La cérémonie, riche en couleur, a vu la participation de plusieurs membres du gouvernement parmi lesquels le ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications, M. Radwan Abdillahi Bahdon, le ministre délégué chargé de la Décentralisation, M. Kassim Haroun, le ministre du Budget, M. Isman Ibrahim Robleh, le ministre du Commerce, M. Mohamed Warsama Dirieh et le ministre de l’Intérieur, M. Said Nouh.  


Le Directeur Général du Fond Souverain de Djibouti, les représentants du corps diplomatique, les partenaires techniques et financiers de l’éducation nationale, les parents d’élèves et les hauts cadres du ministère de l’éducation ont également pris part à cet événement.


La promotion de cette année porte le nom de « Mme Madina Mohamed Robleh », une inspectrice qui a consacré toute sa vie professionnelle à servir l’éducation avec compétence, dynamisme, bienveillance, responsabilité et courage.


En effet, au cours de sa brillante carrière en tant qu’institutrice puis conseillère pédagogique avant de devenir inspectrice et enfin conseillère technique auprès du ministre, elle fut très engagée dans le développement de l’école Djiboutienne.


Cette année, le Baccalauréat 2022 a été marqué par deux événements de portée historique. Il s’agit de l’arrivée de la première cohorte des élèves de l’école d’excellence et la décentralisation, pour la première fois, des épreuves du Baccalauréat dans les régions de l’intérieur.


L’école d’excellence résulte de la volonté du Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, d’offrir aux élèves à fort potentiel intellectuel la possibilité d’être détectés dès le début de leur scolarité afin de bénéficier d'un parcours qui leur permettra de s’épanouir et de développer leur plein potentiel.


Pour ce qui est de la décentralisation des épreuves du baccalauréat, il s’agit d’une initiative qui a permis aux élèves des régions de l’intérieur de ne plus se déplacer à Djibouti pour pouvoir passer les examens. Un grand pas de géant qui vient compléter une série de mesures que le ministère de l’Education Nationale a mis en place pour renforcer l’équité au sein du système éducatif. 


Dans une intervention faite à cette occasion, le ministre de l’Education nationale a tenu à féliciter les enseignants, les proviseurs, les parents, mais aussi et surtout les bacheliers eux-mêmes qui ont su donner le meilleur d’eux-mêmes pour se hisser à la hauteur des défis qui les attendent.

KM

Source :ADI