31/03/2022
En visite à Djibouti, le vice-président de la Banque mondiale réaffirme le soutien à la croissance résiliente et inclusive


Le vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Ferid Belhaj, a visité Djibouti les 26 et 27 mars. Il a réaffirmé l’engagement de la Banque en faveur d’une relance résiliente et inclusive suite à la pandémie de COVID-19 et des efforts déployés par Djibouti pour accélérer et améliorer les investissements dans le capital humain.

M. Belhaj a rencontré le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed ; le ministre de l’Économie et des Finances en charge de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh ; ainsi que d’autres membres importants du gouvernement. M. Belhaj était accompagné de la directrice régionale de la Banque mondiale pour l’Égypte, le Yémen et Djibouti, Mme Marina Wes et du représentant résident de la Banque à Djibouti, M. Boubacar-Sid Barry.

« Djibouti met tout en œuvre pour réduire la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée, a déclaré Ferid Belhaj. Nous nous engageons à soutenir son important programme de réformes, ainsi que les efforts déployés pour atténuer les répercussions de la sécheresse, du changement climatique et de l’instabilité régionale, et l’impact de la guerre en Ukraine sur le prix des denrées alimentaires et du carburant. »

Au cours de sa visite, M. Belhaj et M. Dawaleh ont signé un accord de financement au titre du Projet de développement des compétences pour l’emploi, dont l’objectif est de doter les jeunes Djiboutiens des compétences leur permettant d’accéder au marché du travail et d’envisager de meilleures perspectives d’emploi. Le projet a été approuvé le 23 mars dernier par le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale. D’un montant de 15 millions de dollars, il est financé par l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres.

Ferid Belhaj a également rencontré des étudiants de l’université de Djibouti pour un échange d’idées sur leurs espoirs pour l’avenir. « Les efforts du gouvernement pour créer des emplois et bâtir une économie plus dynamique et inclusive permettront de produire plus d’opportunités pour ces jeunes », a-t-il déclaré après sa rencontre avec les étudiants.

Le portefeuille de la Banque mondiale à Djibouti comprend 15 projets financés par l’IDA, soit un montant total de 329 millions de dollars. Axé sur l’éducation, la santé, les filets de sécurité sociale, l’énergie, le développement des communautés rurales, la réduction de la pauvreté urbaine, la modernisation de l’administration publique, la gouvernance, l’infrastructure régionale et le développement du secteur privé, il met l’accent sur les femmes et les jeunes.

IP

Source :BM