28/02/2022
Campagne électorale des régionales à Ali-Sabieh/Mouvement Développement et Justice : pour une autre manière de conduire les affaires de la cité


La liste des candidats du mouvement du développement et de la justice conduite par Mohamed Hassan Dalieh mène une campagne en forme de meeting populaire et de rencontres de proximité à travers le chef-lieu de la région, la ville d’Ali-Sabieh.

Indépendant de tout parti politique légalisé, ces jeunes candidats issus de la société civile se réclamant des partisans convaincus de la politique du chef de l’état se déclare toutefois révolté contre le bilan de l’équipe des élus locaux sortant de l’UMP. Ils font une campagne dynamique sous le slogan : « Ayez confiance à une jeunesse responsable et solidaire ».

A travers leur candidature de cette campagne électorale des régionales en cours, leur chef de file, se dit convaincu de pouvoir battre leurs adversaires dans les urnes afin d’amorcer un développement réel de la région.

Il a dit qu’Ali-Sabieh est la seule région où trois listes différentes concourent pour être élues à l’instance locale de la décentralisation.

Ces jeunes inexpérimentés en matière de conduite des affaires administratives et malgré leur peu de moyens financiers pensent attirer la frange de la population de la région déçue par les réalisations maigres de l’équipe des élus locaux sortants. Ils ont commencé leur campagne par des contacts de proximité en se rendant dans le quartier d’habitation où se trouve l’abattoir de la ville. L’endroit étant vieilli et insalubre, ils ont fustigé le président sortant du conseil régional et ses colistiers d’avoir oublié les familles établies à proximité de l’abattoir dont l’odeur nauséabond qui se dégage rend désagréable leur vie.

Pourtant un abattoir flambant neuf a été édifié à un endroit du périphérique de la ville et il n’est pas du tout utilisé. En cas de victoire, notre première action sera de déménager l’ancien abattoir tombé en désuétude vers ce nouveau plus performant en matière d’hygiène.

« Vous êtes les oubliés des anciens locataires du siège du conseil régional local mais nous, nous ne vous oublierons pas, ont-ils fait savoir à leurs interlocuteurs. »

Le chef de file de la liste du mouvement du développement et de la justice et ses colistiers ont aussi rappelé la population l’insalubrité de l’oued principal qui traverse la ville. Ils ont promis de nettoyer son lit et d’amélioration la situation de la ville concernant le ramassage des détritus populaires. Après leurs tournées de proximité à la rencontre de la population, les candidats du mouvement du développement et de la justice ont organisé leur premier meeting dans le quartier nommé cité.

Conduits par leur tête de liste, Mohamed Hassan Dalieh, les candidats de cette liste indépendante ont été accueillis et acclamés par une foule de jeunes et de femmes sur fond de musique et de chants patriotiques.

Au micro, ils se sont succédé pour communiquer avec la foule de leurs partisans dont ils ont tout d’abord remercié pour leur accueil populaire et enthousiasmant.

« En cas où les habitants de la région nous confient les affaires du conseil régional, nous comptons faire mieux que nos prédécesseurs », ont-ils annoncé.

« Ali-Sabieh reste, un grand village dépourvu des routes bitumées à la haute de sa taille. A ce constat, nous comptons batailler dans les sphères concernés de l’état pour changer cette situation.

Pour les jeunes accablés par le chômage, nous avons des projets de formations professionnelles dans notre programme de développement pour la région », ont-ils dit. Ils annoncent haut et fort, fini l’immobilisme et le peu d’intérêt accordé aux jeunes.

« Le 11 mars prochain, votez pour le changement et votez pour nous en glissant dans l’urne le bulletin à la couleur bleu turquoise pour que les choses changent positivement dans notre région », ont-ils clos leur premier meeting électoral.

AL

Source :La Nation