13/02/2022
Le ministre de la Jeunesse et de la Culture donne le coup d'envoi de la semaine nationale de l’artiste et des langues maternelles


C'est au Palais du peuple qu'a été donné aujourd'hui le coup d'envoi de la semaine nationale de l'artiste et des langues maternelles.

Placée sous le haut patronage de la ministre de la Jeunesse et de la Culture, Dr Hibo Moumin Assoweh, la cérémonie de lancement de la semaine nationale de l'artiste et des langues maternelles, d'ailleurs riche en couleurs, a vu la participation de nombreuses hautes personnalités dont le directeur général de la RTD et la directrice de D Money.

Aux côtés des grandes figures du milieu artistique djiboutien à l'image du compositeur Aden Farah Samatar, on pouvait voir des artistes de la jeune génération, des animateurs culturels issus des centres de développement communautaire de la capitale et des régions de l'intérieur.

Dans son intervention, la ministre de la Jeunesse et de la Culture, Dr Hibo Moumin Assoweh, a indiqué d'emblée que le lancement de la semaine nationale de l’artiste et des langues maternelles tombe à point nommé, à la différence des années précédentes.

Cette édition offre la possibilité, selon elle, de mettre conjointement à l’honneur l’artiste et les langues maternelles. Ce qui traduit évidemment une volonté d’illustrer l’indissociabilité de l’un à l’autre, l’occasion de revaloriser le travail de l’artiste dans la promotion et la préservation linguistique.

L’artiste, a-t-elle ajouté, est le porte-étendard des langues maternelles et des transmissions des valeurs culturelles en général pour les jeunes générations.

Dr Hibo Moumin Assoweh a fait savoir par ailleurs que le département de la Jeunesse et de la Culture est né de la volonté politique du chef de l'Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, qui a jugé opportun d’associer au sein d’un même ministère la jeunesse et la culture.

Pour la ministre, la mobilisation collective pendant plus d’une semaine offrira un espace de dialogues constructifs, d’intenses débats, de concertations plus approfondies et d’échanges interactifs sur la culture en général, et l’interconnexion entre l’artiste et les langues maternelles en particulier.

"Je tiens à saluer l’ensemble des équipes du ministère de la Jeunesse et de la Culture qui se sont mobilisées pour conduire. Grâce à elles, je n’en doute pas, l’ensemble de l’agenda de cette semaine sera une réussite", a-t-elle dit, avant de réitérer enfin ses remerciements à "tous les départements ministériels, les institutions publiques et privées, les partenaires, tous ceux qui nous appuient et dont l’accompagnement est décisif."

IOH

Source :ADI