11/02/2024
Signature d’un accord de financement de 11 millions d'euros entre le Ministère de l’Economie et l’AFD


Le Ministère de l'Économie et des Finances de Djibouti, en collaboration avec l'Agence française de développement, ont conclu un accord majeur aujourd'hui, marquant une étape historique dans le développement urbain de la capitale.


Paraphé par le ministre de l'Économie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, et l'ambassadrice de France à Djibouti, Mme Dana Purcarescu, cet accord de financement de 11 millions d'euros, soit 2 milliards de francs Djibouti, va donner un nouvel élan aux travaux de la première phase du projet Warabaley/Moustiquaire.


Ce projet d'envergure vise à transformer le paysage urbain de la banlieue de Balbala, dans le cadre d'une initiative visionnaire visant à améliorer les conditions de vie des résidents.


Cette phase, appelée PDUI2, vient compléter le projet précurseur, le Projet de Développement Urbain Intégré 2 (PDUI2), lancé en 2017. Elle répond aux besoins supplémentaires identifiés au sein du quartier, renforçant ainsi les initiatives et élargissant les réalisations des deux premières tranches de financement.


Cette initiative ambitieuse comprendra divers axes stratégiques, tels que l'expansion des voies d'accès et des infrastructures de transport piéton, l'extension des réseaux d'approvisionnement en eau potable et en électricité, ainsi que le déploiement d'une unité spécialisée de la gendarmerie pour assurer la protection des femmes et des enfants.


Il convient de noter que le Projet de Développement Urbain Intégré 2 avait pour objectif principal de reconfigurer et de désenclaver les quartiers de Layableh et Moustiquaire, situés au cœur de la zone nord-ouest de Balbala, pour un investissement initial de 13 millions d'euros.


Ces quartiers demeurent une priorité absolue dans le cadre du programme gouvernemental ambitieux baptisé « Zéro Bidonville ».

AA

Source :ADI