06/02/2024
Yémen : Les Houthis revendiquent deux nouvelles attaques en mer Rouge


La résistance houthie du Yémen a affirmé ce mardi avoir visé des navires américain et britannique lors de deux attaques distinctes en mer Rouge, dont l'une a été confirmée par une société de sécurité maritime.»


La première (attaque) visait le navire américain ‘Star Nasia', tandis que l'autre visait le navire britannique ‘Morning Tide'», a déclaré le porte-parole militaire des Houthis, Yahya Saree, dans un communiqué.


La société de sécurité spécialisée dans le transport maritime Ambrey avait rapporté plus tôt une attaque de drone dans la nuit de lundi à mardi contre un cargo britannique battant pavillon de la Barbade, avant d'affirmer qu'il s'agissait en fait d'un tir de projectile.


Le projectile a été «lancé à partir d'une petite embarcation» et a explosé près du navire, causant des dommages mineurs, a précisé Ambrey. L'agence de sécurité maritime britannique (UKTMO) avait également indiqué que la fenêtre d'un cargo avait été «légèrement» endommagée par un tir de projectile à 57 milles nautiques (environ 105 kilomètres) à l'ouest de Hodeïda, grand port de la côte ouest du Yémen, sous contrôle des rebelles houthis.


Au cours de la nuit de lundi à mardi, les Etats-Unis ont aussi effectué une nouvelle frappe contre les Houthis au Yémen, visant deux drones marins chargés d'explosifs, a annoncé le Commandement américain pour le Moyen-Orient (Centcom).


Les forces américaines ont multiplié les opérations au Yémen et au large de ce pays en guerre, disant agir pour protéger la navigation en mer Rouge et dans le Golfe d'Aden des attaques des Houthis.


Les résistants yéménites affirment pour leur part agir pour soutenir ainsi les Palestiniens de Ghaza, où l'entité sioniste poursuit depuis le 7 octobre contre la population civile palestinienne une agression génocidaire dans ce petit territoire.


L'armée américaine a mené «une frappe d'autodéfense contre deux drones de surface navals chargés d'explosifs», a déclaré le Centcom sur le réseau social X.


Les forces américaines ont «identifié» ces drones dans «les zones du Yémen contrôlées par les Houthis» et ont estimé qu'ils représentaient «une menace imminente pour les navires de la marine américaine et les navires marchands», a-t-il ajouté, reprenant les mots généralement utilisés après chaque frappe.


Proches de l'Iran, les combattants de la mouvance houthie contrôlent une bonne partie du Yémen après près d'une décennie de guerre contre le gouvernement yéménite, appuyé par une coalition conduite par l'Arabie saoudite

Source :AFP