29/01/2024
Le Président Guelleh à la tête de la cérémonie de lancement de la Semaine Nationale de la Solidarité


Le Chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a présidé ce lundi, au Palais du Peuple, la cérémonie de lancement de l’Edition 2024 de la Semaine Nationale de la Solidarité.


Evènement célébré chaque année à Djibouti, la Semaine Nationale de la Solidarité souscrit à l’objectif de présenter au public les programmes et les projets de développement social initiés dans notre pays, d’une année à l’autre.


Son mérite préalable est donc d’offrir à l’opinion nationale la perspective d’évaluer la portée des actions entreprises.


La Semaine Nationale de la Solidarité participe indubitablement de ce fait à la notion de transparence que, sous la houlette du Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, le Gouvernement djiboutien est assigné à soumettre l’ensemble de ses charges publiques.


Dans une déclaration faite à la tribune de cet évènement, le Chef de l’Etat, a tout d’abord défini la notion de solidarité et son corollaire le plus immédiat, la pauvreté, comme une problématique transversale dont la résolution requiert la collaboration permanente de plusieurs départements.


« Face à la question multidimensionnelle de la pauvreté, nous avons dû innover, collaborer et intensifier nos efforts pour l'éradiquer ou du moins l'atténuer », a cet effet déclaré en substance le Président Ismail Omar Guelleh.


Le Président de la République a ensuite procédé à l’inventaire général des mesures entérinées dans le cadre des efforts liés à notre développement social et, cité à cet effet l’adoption « d’initiatives complémentaires telles que l'élaboration de stratégies, le développement d'outils de microfinance, la création d'institutions chargées de la réduction de la pauvreté et le Secrétariat d'État en charge de la solidarité nationale. »


« Sur le terrain, le Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités a mis en œuvre des programmes et projets sociaux variés, novateurs et à fort impact, tels que les programmes de développement social, les filets sociaux de sécurité, l'autonomisation et l'inclusion financière, tant dans la capitale que dans les régions intérieures », a dans le même sens indiqué le Chef de l’Etat.


Dans cette allocution, le Président Guelleh qui n’a manqué de reconnaitre combien la pauvreté est un fléau terrible, répandu dans le monde entier, s’’est toutefois refusé à l’idée qu’elle soit une fatalité irréversible pour les sociétés.


« En investissant davantage dans notre capital humain, en renforçant la résilience de notre population et en nous fixant des objectifs ambitieux, clairs et atteignables, nous pouvons y arriver. », a-t-il estimé, réitérant sa foi en la capacité de notre pays à « construire un avenir débarrassé définitivement de la pauvreté ».


Outre l’intervention du Président de la République, la cérémonie de lancement de l’édition 2024 de la Semaine Nationale de la Solidarité a comporté d’autres moments forts dont, une série de documentaires sur les projets initiés par le Ministère des Affaires sociales et des Solidarités, aussi bien dans la capitale et dans toutes les régions de l’intérieur.


Evènement riche en couleurs, la cérémonie de lancement de la Semaine Nationale de la Solidarité a, comme à l’accoutumée, été animée de bout en bout par les troupes artistiques et culturelles distinctes de notre pays qui, ont présenté des sketchs et des chants spécifiquement conçus pour cette journée.


Un parterre d’officiels composés des membres du Gouvernement et du Parlement ainsi que des Représentants des Corps diplomatiques et consulaires établis à Djibouti ont pris part à cet évènement.


A noter surtout la présence à cette cérémonie de la Première Dame et Présidente de l’Union Nationale des Femmes Djiboutiennes (UNFD), Mme Kadra Mahamoud Haid, figure de proue du paysage national féminin et Personnalité connue pour son engagement constant, son leadership de succès et sa mobilisation permanente en faveur de la soidarité nationale.

OOM

Source :ADI