18/01/2024
42e Sommet extraordinaire de l'Igad: Le Président Guelleh plaide pour un leadership audacieux et une vision commune qui transcendant les frontières


S'exprimant avec conviction lors du 42e Sommet Extraordinaire de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), le Président Ismail Omar Guelleh a souligné l'impératif d'un leadership audacieux, d'un engagement inébranlable et d'une vision commune transcendant les frontières pour relever les défis régionaux. 


Dans un contexte d'urgence, marqué par le conflit au Soudan et les tensions entre la Somalie et l'Éthiopie, le président de l’IGAD a mis en exergue la nécessité d'une approche collaborative pour surmonter ces défis cruciaux. 


Le chef de l’État djiboutien a souligné l'importance cruciale du forum de l'IGAD qui, a-t-il dit, offre une plateforme pour des délibérations collectives sur les développements régionaux et un dialogue ouvert sur les questions cruciales.


Il a particulièrement insisté sur la responsabilité des chefs d'État et de gouvernement de guider leurs nations avec coopération et solidarité.





Concluant son discours avec optimisme, le président a exprimé l'espoir que le sommet engagera des discussions constructives et fructueuses, ouvrant la voie à des résultats tangibles pour la région.


Rappelons que le palais présidentiel d'Entebbe, en Ouganda, a accueilli ce jeudi le 42e sommet extraordinaire de l'Igad, axé sur la crise au Soudan et les récentes évolutions dans les relations entre la Somalie et l'Éthiopie.


Les dirigeants des nations membres de cette organisation régionale, parmi lesquels le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh, le président ougandais Yoweri Moseveni, le président kényan William Ruto, le président somalien Hassan Cheick Mahamoud et le président sud-soudanais Salva Kirs, étaient présents.


Parmi les personnalités qui ont marqué leur présence figuraient le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, le secrétaire exécutif de l'Igad, Workoneh Gebeyahu, le représentant du secrétaire général des Nations Unies au Soudan, Ramtane Ramamla, et l'envoyé spécial des États-Unis pour la Corne de l'Afrique, M. Mike Hammer.




AAD

Source :ADI