01/11/2023
L'Éthiopie est prête à accueillir la Conférence économique africaine 2023


Le décor est désormais planté pour l’édition 2023 de la Conférence économique africaine, organisée conjointement par la Banque africaine de développement, la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).


La Conférence se tiendra du 16 au 18 novembre prochains dans un format hybride, le lieu physique étant le Centre de conférence des Nations unies à Addis-Abeba, en Éthiopie. 


Cette année, le plus grand rassemblement économique et de recherche du continent se concentrera sur les « Impératifs du développement industriel durable en Afrique ». Des ministres africains, des partenaires des Nations unies et des représentants clés du secteur du développement et du secteur privé se réuniront pour discuter des défis et des possibilités qui s'offrent à l'Afrique pour stimuler l'industrialisation verte et durable. 


La Conférence économique africaine 2023 sera également l'occasion pour des universitaires confirmés et de jeunes chercheurs de présenter aux décideurs leurs travaux de recherche axés sur les solutions.


Contexte


La pandémie de Covid-19 a mis en évidence les insuffisances des industries africaines et la dépendance du continent à l'égard des fabricants étrangers, notamment en ce qui concerne les médicaments et les dispositifs médicaux nécessaires pour répondre à la crise sanitaire. En outre, l'interruption de la chaîne d'approvisionnement mondiale pendant la pandémie a mis en évidence la faible intégration de l'Afrique dans les chaînes de valeur mondiales.


Des investissements massifs dans les infrastructures, y compris l'énergie, créeront un environnement propice à l'industrialisation du continent. Il faut apporter une réponse dynamique aux besoins d'infrastructures et d'énergies alternatives ainsi que la garantie d'une gestion et d'une maintenance efficaces.


La Conférence économique africaine 2023 est axée sur les efforts visant à accroître l'industrialisation durable en Afrique et à répondre aux aspirations de l'Agenda 2063 de l’Union africaine, notamment :


- Mieux s’intégrer dans les chaînes de valeur mondiales pour stimuler la croissance inclusive.


- Favoriser les entreprises vertes pour un développement social rapide.


- Explorer les options du secteur privé et le partenariat public-privé pour le financement d’une industrialisation durable.


- Stimuler les marchés intérieurs africains et les capacités de production afin d'accroître l'autosuffisance et l'autonomie pour de nombreux biens et services de base.


Les participants examineront les exemples de réussite de l'industrialisation durable, y compris en Afrique.


Depuis sa création en 2006, la Conférence économique africaine a favorisé la recherche, le dialogue entre experts et politiques, et le partage des connaissances sur un large éventail de questions et de défis auxquels l'Afrique est confrontée.

Source :AfDB