29/09/2023
Afrique de l'Est : le service climatique de l'IGAD met en garde contre des températures plus élevées et les pluies d'El Nino


La Corne de l'Afrique connaîtra des températures plus élevées que la normale entre octobre et décembre, une période où la région devrait également connaître des pluies d'El Nino qui pourraient entraîner de fortes inondations, a averti mercredi le Centre de prévision et d'applications climatiques de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), bloc de l'Afrique de l'Est.


Le Centre de prévision et d'applications climatiques de l'IGAD a indiqué dans ses dernières prévisions publiées à Nairobi, la capitale du Kenya, que les températures plus élevées pourraient entraîner un stress thermique dans certains pays de la Corne de l'Afrique, dont l'Ethiopie, le Kenya et la Somalie.


Les températures devraient atteindre 40 degrés Celsius dans certains pays, alors que la région est confrontée aux effets des changements climatiques.


"Des conditions plus chaudes que d'habitude sont attendues dans la région, avec des probabilités plus élevées dans certaines parties de l'Ethiopie, du sud de l'Ouganda, du Rwanda, du Burundi et dans certains régions de la Tanzanie", a indiqué le Centre de prévision et d'applications climatiques.


L'institution a noté que l'augmentation des températures pourrait créer des circonstances favorables à la croissance des vecteurs, tels que les moustiques, ce qui pourrait entraîner une augmentation des maladies transmises par les moustiques, telles que le paludisme, la dengue et la filariose lymphatique. Les parasites et les maladies devraient se développer à mesure que les précipitations augmentent et que les températures dépassent la moyenne.


Selon la même source, l'analyse des prévisions des modèles climatiques mondiaux suggère une probabilité accrue que la région puisse connaître des précipitations supérieures à la moyenne dans presque tous les pays d'octobre à décembre. 

Source :Xinhua