20/09/2023
Le Président Guelleh appelle de ses vœux à la réalisation d’un élan général de notre société autour de l’Entreprenariat numérique


Le Chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a présidé ce mercredi matin, une cérémonie dédiée au lancement des travaux de conception d’un cadre de réglementation et de renforcement de l’Entreprenariat digital.


Canal relativement récent de débouché économique et professionnel, l’Entreprenariat digital couvre le champ vaste d’activités recourant aux nouvelles technologies de communication et de l’information (TICs).


Sa matrice phare repose sur la création et l’invention de créneau nouveaux et complémentaires d’exploitation économique.


Et sa plus-value essentielle réside à mettre le numérique au service du développement.


Quant à l’atout premier de l’Entreprenariat numérique, c’est son personnel ressources, plus connu sous le vocable de startups, un patrimoine humain polyvalent, alliant innovation économique et technologie de l’information.


Dans une allocution faite à la tribune de cet évènement, le Président de la République, a d’emblée souligné la place centrale qui revient à la notion d’entreprenariat et d’’économie numérique dans un monde de plus en plus digitalisé.


« Nous demeurons convaincus que les leviers de croissance de notre Nation passeront par notre capacité à embrasser pleinement la révolution numérique en cours », a, à cet effet, déclaré le Président Guelleh.


Il a ensuite procédé à l’inventaire général des perspectives positives suspendues au développement de l’Entreprenariat numérique.


« Avec la vision ambitieuse de la « Smart Nation, nous avons placé l’innovation, l’adaptabilité et la modernité au cœur de notre démarche », a en ce sens indiqué le Chef de l’Etat.


« Les startups, véritables foyers d’innovation…constituent un moteur de la transformation numérique, créent des emplois, introduisent des technologies avant-gardistes et insufflent une dynamique de croissance économique. », a, dans le même élan, noté le Président Guelleh, qualifiant le cadre réglementaire, Startup Act Djibouti, appelé désormais à régir le secteur national de l’Entreprenariat numérique « de terreau fertile pour la naissance, la croissance et le succès des entreprises innovantes »


« Notre vision est de fournir aux startups un écosystème dynamique et stimulant, soutenu par une infrastructure robuste, des ressources adaptées et une atmosphère propice à la créativité », a, dans la foulée, affirmé le Président de la République qui, a appelé de ses vœux à la réalisation d’un élan général de notre société autour de l’Entreprenariat numérique.


« Nous encourageons le développement d’incubateurs et d’accélérateurs, des structures essentielles pour offrir formation, conseils et financements aux startups », a en substance déclaré le Chef de l’Etat.


Outre le discours du Président de la République, la cérémonie de lancement de travaux de conception du futur cadre de réglementation de l’Entreprenariat digital a comporté d’autres étapes dont, un stand d’exposition de produits créés par les startups djiboutiennes.


Le Chef de l’Etat a visité l’intégralité de ce stand d’exposition qui, a abrité les produits d’environ une vingtaine d’entreprises de startups.


A l’issue, le Président Guelleh s’est entretenu longuement avec un collectif représentatif des jeunes compatriotes opérant dans le secteur de l’entreprenariat digital.


Un nombre important d’officiels dont les membres du Gouvernement parmi lesquels, la Ministre déléguée, Chargée de l’Economie numérique et de l’Innovation, Madame Mariam Hamadou Ali, entourée des principaux responsables de son département, ont pris part à cet évènement.


A noter que la cérémonie de lancement des travaux de conception du futur cadre réglementaire de l’Entreprenariat digital ouvre la voie, dès ce mercredi après-midi jusqu’à demain, jeudi, à la tenue, au Kempinski Palace Hôtel, d’un atelier d’échanges regroupant les Institutions de l’Etat, le secteur privé ainsi que d’experts internationaux sur les défis et perspectives autour de la thématique.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

OOM

Source :ADI