16/07/2023
Plus de 43 millions de personnes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie ont besoin d’une aide humanitaire, selon l’UNFPA


Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a exprimé son inquiétude face aux besoins humanitaires de plus de 43 millions de personnes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie.


Les trois pays de la Corne de l’Afrique ont été durement touchés par une sécheresse prolongée, comme l’a rappelé le Fonds dans un communiqué publié vendredi. Parmi ces 43 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire, environ 32 millions sont confrontées à une insécurité alimentaire sévère.


L’UNFPA a averti que les conséquences de la sécheresse de 2020-2023 se feront sentir pendant de nombreuses années. Plus de 2,7 millions de personnes ont été déplacées dans les trois pays et plus de 13 millions de têtes de bétail sont mortes.


Si les pluies récentes ont apporté un certain soulagement dans de nombreuses régions, elles ont également engendré de nouvelles menaces, telles que des déplacements de population supplémentaires et une augmentation des risques de maladies, de pertes de bétail et de dommages aux cultures, a souligné le Fonds. Il a également mis en garde contre les inondations attendues plus tard dans l’année.


Le communiqué indique que les femmes et les jeunes filles sont les plus touchées par les effets de la sécheresse, car elles doivent trouver des moyens de subsistance, prendre soin de leur famille et se protéger contre les violences sexuelles.


De plus, elles doivent supporter le fardeau des catastrophes météorologiques extrêmes causées par une crise climatique dont elles ne sont pas responsables, a souligné l’UNFPA.

KM

Source :ADI