26/12/2022
La mairie de Djibouti à pied d'oeuvre dans la collecte des épaves de voitures abandonnées sur la voie publique


Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité de la ville, la mairie de Djibouti poursuit depuis samedi dernier, l’opération de ramassage des épaves de voitures dans les grandes artères de la capitale. 


Lancée samedi dernier par le maire de la Capitale, M. Said Daoud Mohamed, cette opération d'envergure mobilise présidents des communes, sous-préfets, parlementaires, élus locaux, membres des conseils de quartiers, représentants d'associations et femmes leaders issues de la société civile. 


Le maire de la capitale a tenu à rappeler devant la presse nationale que cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet Zéro déchets initié par son departement et qui consiste à lutter contre l’insalubrité de la ville.


Elle a aussi pour but de sensibiliser la population à préserver la propreté dans tous les lieux publics de la capitale. "Il a été décidé de lancer cette campagne en vue de montrer à la population que la mairie de la ville a pris l’initiative d’enlever toutes les épaves de voitures abandonnées dans les lieux fréquentés de la population", a indiqué le maire de la capitale. 


Il a prévenu qu’aucune épave de voitures abandonnées ne serait laissée sur la voie publique. Le maire s’est également adressé aux propriétaires de garages avec un message clair : travailler dans votre périmètre légal, et n'utilisez pas la voie publique.


Il convient de souligner que depuis le lancement de cette opération de nombreuses épaves ont été débarrassées de la voie publique (avenue 13, boulevard Guelleh BATAL, route d’Arta, cité CHEIKH MOUSSA). 


Les différentes équipes mobilisées par la mairie ont débarassé plus d'une centaine d'épaves de voitures abandonnées dans la commune de boulaos et dans la commune de balbala.  

KM

Source :ADI