ECONOMIE

13/02/2020"Où investir en Afrique en 2020 ?" : Djibouti progresse de 10 places

Djibouti a progressé de 10 places dans le nouveau rapport 2019 de la banque sud-africaine Rand Merchant Bank (RMB) intitulé "Où investir en Afrique" et devient ainsi une destination d'investissement idéale pour les investisseurs étrangers. "Djibouti est le pays qui a connu la meilleure progression dans le classement depuis l’année dernière", selon les auteurs de ce rapport de 365 pages bien détaillé sur les différents facteurs influençant l’acte d’investir en Afrique. Dans la présentation de son rapport, la RMB explique : « Nous ne manquons jamais d’être à la fois satisfaits et surpris par l’ampleur de l’amélioration dans des pays qui ne sont pas forcément perçus comme des destinations favorables aux investissements ».

12/01/2020 Le chef de l’Etat reçoit une dizaine d’administrateurs de la Banque mondiale

Le président Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd’hui, dimanche, en fin de matinée, au Palais de la République, une dizaine d’administrateurs de la Banque mondiale en visite de travail dans notre pays. Cette rencontre a été l’occasion pour le président Guelleh et les membres de la délégation d’échanger sur l’état d’avancement des partenariats stratégiques que les deux parties entretiennent dans plusieurs secteurs importants dont l’éducation, la géothermie et le projet « Zéro bidonville ». Elle a également permis aux administrateurs de la Banque mondiale d’avoir un aperçu non seulement des performances économiques et sociales de notre pays mais des ambitions du gouvernement djiboutien en vue d’atteindre un développement durable et inclusif.

12/01/2020Djibouti-Economie : Bilan de l’année 2019

Les projets d’infrastructures en cours et la hausse des activités commerciales, entre autres, ont permis à Djibouti, qui continue de se positionner comme plateforme logistique régionale, d’afficher une croissance robuste en 2019. Selon les prévisions publiées par le FMI cette année, l’économie djiboutienne devrait enregistrer une croissance de 6% en 2019, contre 5,5% en 2018 et 5,1% en 2017, se rapprochant ainsi des taux enregistrés en 2014 et 2015, où la croissance annuelle dépassait les 7%. Cette tendance devrait se poursuivre sur le moyen terme, avec une hausse attendue du PIB de l’ordre de 6% par an en moyenne jusqu’en 2023. Si l’économie est en pleine expansion, l’inflation est restée stable, à +2,2% par an, un taux faible qui s’explique en partie par la baisse des prix des produits alimentaires, selon le FMI.

12/01/2020Le président de la République procède à l’inauguration de la filiale de la Commercial Bank of Ethiopia

Le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a procédé ce dimanche matin à l’inauguration de la nouvelle filiale de la la Commercial Bank of Ethiopia à Djibouti. Le Premier ministre, M. Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministre de l’Economie et de Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, le gouverneur de la Banque Centrale, M. Ahmed Osman, les membres du gouvernement et du parlement ainsi que les representants du corps diplomatique accrédités à Djibouti ont pris part à cérémonie. Il importe de souligner par ailleurs la présence d’une importante délégation éthiopienne venue spécialement pour l’inauguration de cette structure bancaire.

09/01/2020Arrivée à Djibouti d’un vraquier transportant le premier lot d’engrais destinés aux agriculteurs éthiopiens

Suite à la rencontre, le lundi 6 janvier dernier à Addis-Abeba, entre une délégation conduite par le président de l'Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, M. Aboubaker Omar Hadi, et la ministre éthiopienne des Transports, Dagmawit Moges, un navire transportant le premier lot de 50 000 tonnes d’engrais a accosté hier soir au alentour de 19h30 sur l’une des quais de l’ancien port de Djibouti ou PDSA. Battant pavillon philippin, le ‘‘Western Seattle’’ est à la tête de 35 autres navires chargés du transport de 1,4 millions de tonnes d'engrais destinés aux agriculteurs de l’Ethiopie voisine. Les ouvriers et les infrastructures d'ensachage de la société SDTV de ce port travaillent en plein régime pour charger sur des camions les sacs d’engrais. En effet, ce port est équipé d’installations de terminal en vrac et de plusieurs lignes d'ensachage qui lui permettront d’acheminer les 1.4 million de tonnes dans un délai de 5 mois comme convenu lors de la réunion du 6 janvier 2020 à Addis-Abeba.

29/12/2019Djibouti : Des infrastructures logistiques qui favorisent la croissance

Les projets d’infrastructures dans les domaines du transport et de la logistique jouent depuis longtemps un rôle primordial dans l’expansion économique du pays, une tendance qui s’est poursuivie en 2019. Au mois de novembre a eu lieu l’inauguration officielle d’une route reliant le Port de Tadjourah au nord-est de l’Ethiopie, un chantier qui aura nécessité un investissement de 159 millions de dollars. La route, qui s’étend sur 80 km et a été financée par le Fonds Koweitien de Développement Economique Arabe, permettra d’acheminer plus efficacement la potasse en provenance d’Ethiopie vers le port. Ce projet routier s’inscrit dans la lignée d’une série de projets d’envergure dans le domaine des transports réalisés ces dernières années. En effet, Djibouti entend tirer profit de son emplacement stratégique dans la Corne de l’Afrique pour se positionner en tant que hub régional de transport.

29/12/2019Djibouti, une croissance économique robuste en 2019

Les projets d’infrastructures en cours et la hausse des activités commerciales, entre autres, ont permis à Djibouti, qui continue de se positionner comme plateforme logistique régionale, d’afficher une croissance robuste en 2019. Selon les prévisions publiées par le FMI cette année, l’économie djiboutienne devrait enregistrer une croissance de 6% en 2019, contre 5,5% en 2018 et 5,1% en 2017, se rapprochant ainsi des taux enregistrés en 2014 et 2015 où la croissance annuelle dépassait les 7%. Cette tendance devrait se poursuivre sur le moyen terme, avec une hausse attendue du PIB de l’ordre de 6% par an en moyenne jusqu’en 2023. Si l’économie est en pleine expansion, l’inflation est restée stable à +2,2% par an, un taux faible qui s’explique en partie par la baisse des prix des produits alimentaires, selon le FMI.

16/12/2019Le Chef de l’Etat reçoit le rapport annuel de la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire

Le Président Ismail Omar Guelleh a reçu aujourd’hui, lundi, en fin de matinée, au palais de la République, le rapport annuel public 2019 de la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire. La remise de ce rapport annuel au chef de l'Etat a été effectuée par la présidente de la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire, Mme Ismahan Ibrahim Mahamoud, accompagnée de ses principaux collaborateurs. La présidente de la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire a profité de cette entrevue pour faire un compte rendu général des activités de l’institution qu’elle dirige. Elle a également fait part au chef de l’Etat de nombreux dossiers qui peinent à aboutir à cause d’un déficit de collaboration de la part de certains services de l’administration générale.

12/12/2019Le chef de l’Etat préside la cérémonie d’inauguration de l’usine de bromure de sodium au Lac Assal

Le chef de l’Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, a présidé aujourd’hui la cérémonie d’inauguration de l’usine de bromure de sodium au Lac Assal. Cette usine dont la mise en place introduit pour la première fois l’industrie chimique en République de Djibouti va permettre la transformation en bromure de sodium de ce qui la principale ressource du Lac-Assal : le sel. Sa création a été rendue possible grâce aux efforts conjoints de la société Salt Investment et son partenaire chinois Shandong Haiwang Chemical Co. LTD qui l’ont financée à hauteur de 80 millions de dollars. Il importe de préciser que l’inauguration de cette usine dédiée à la production du bromure de sodium s’inscrit dans le cadre d’un vaste projet dont elle constitue la première phase. La seconde phase du projet vient de démarrer puisque le président de la République en a donné le coup d’envoi aujourd’hui même.

12/12/2019Le président de la région Oromiya reçu par la communauté d’affaires

Une délégation conduite par le président de la région Oromiya, Shimelis Abdisa Ulfata, a été reçue hier par le président de la Chambre de commerce de Djibouti, M. Youssouf Moussa Dawaleh. Les ambassadeurs de Djibouti et d’Ethiopie accréditésauprès des deux pays ainsi que les communautés d’affaires ont pris part à la rencontre. Au cours de cette rencontre, le président de la CCD, Youssouf Moussa Dawaleh, a présenté au responsable éthiopien l’évolution et le rôle majeur et central de la Chambre de Commerce dans la promotion et la diversification du secteur privé djiboutien aux côtés des autorités publiques. Puis, c’est lors de la rencontre entre la délégation et la communauté d’affaires djiboutienne qu’il a longuement mis en lumière les relations fraternelles et historiques qui lient les deux peuples djiboutien et éthiopien.

02/12/2019Ouverture demain à Djibouti du forum des affaires sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA)

La Chambre de Commerce de Djibouti en partenariat avec la Chambre Panafricaine de Commerce et d’Industrie (PACCI) organisera du 03 au 05 décembre 2019 à Djibouti un forum des affaires sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Le forum réunira des panels de haut niveau composés de décisionnaires, d’Hommes d’Affaires et des représentants des institutions les plus importantes de l’Afrique pour parler des enjeux et des opportunités de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine. En marge de cette conférence aura lieu, le 2 décembre au palace Kempinski, une rencontre des Présidents des Chambres de Commerce de la région pour des échanges constructifs sur l’importance du Secteur Privé en tant que moteur pour la réussite de ce marché commun.

23/11/2019Djibouti organisera en décembre un forum des affaires sur la Zone de libre-échange continentale africaine

Djibouti va organiser du 3 au 5 décembre prochain un forum des affaires sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Premier du genre organisé sur le sol djiboutien, cet événement initié par la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) permettra aux participants de discuter des défis et des opportunités de la ZLECA pour le secteur privé du continent ainsi que des mesures de facilitation du commerce dans cette partie du monde, a annoncé la CCD sur sa page Facebook. Par ailleurs, outre le financement du secteur privé africain, les technologies et l'innovation au service de la ZLECA constitueront les autres thématiques de ce forum.

20/11/2019Indice des Prix à la Consommation : Un recul de 0,1% en octobre 2019

L’indice des prix à la consommation du mois d’octobre 2019 s’est replié de 0,1% comparé à celui du mois précédent, sous l’effet essentiellement d’une diminution des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées », des «Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants», de la « Santé » ainsi que des « Bien et Service divers». Le niveau général des prix à la consommation a enregistré une augmentation de (+0,3%) en glissement trimestriel et de (+4%) par rapport à octobre 2018. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont observé une baisse de 0,3% au cours du mois d’octobre 2019. Cette baisse résulte de celle des prix des « céréales non transformé»( -0,2%), du groupe «Boeuf» (-0,7%), des « huiles » (-0,3%), des « Légumes frais en fruits ou racine »...

18/11/2019 Le président Guelleh inaugure un nouvel hôtel de luxe situé dans la Zone Franche Internationale de Djibouti

Le Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a procédé ce lundi matin à l’inauguration de l’«International Hôtel de Djibouti », un nouvel hôtel de luxe situé dans la Zone Franche Internationale de Djibouti, au PK 23. Cette nouvelle infrastructure hotelière est dotée de 155 chambres, de plusieurs suites et appartements, de restaurants, de salles de conférence et d’un parking pouvant accueillir jusqu’à 100 véhicules. Il s’agit d’un nouveau complexe qui accueillera principalement les opérateurs économiques étrangers souhaitant entreprendre des démarches, notamment de prospection ou d’acquisition de locaux et espaces, au sein de la nouvelle Zone Franche Internationale de Djibouti.

07/11/2019La société financière internationale présente ses produits au secteur privé Djiboutien

La Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) a abrité hier une séance d’information sur le financement des entreprises proposé par la société financière internationale (groupe de la banque mondiale). Plusieurs heures durant, les représentants du secteur privé ont pu apprendre et s’imprégner des produits financiers proposés par la Société financière internationale et l’agence multilatérale de garantie (SFI et MIGA). Une opération inédite dont l’initiative revient à la CCD qui s’est associée au bureau de la Banque mondiale à Djibouti, dont le représentant, Boubacar Sid-Barry, était fier de « rencontrer pour la première fois, le secteur privé afin de présenter les produits offerts par la banque mondiale à travers la SFI et MIGA ».

23/10/2019Exim Bank : Le « Collatéral Management », une solution complémentaire de financement pour les grandes entreprises

La banque Exim vient de lancer une solution complémentaire de financement de stock des entreprises, dénommée le Collatéral Finance, un tout nouveau système unique en son genre qui permettra de faciliter aux grandes entreprises, leur besoin de financement auprès de la banque. En effet le financement de stock, également appelé «avance sur stock » s’appuie sur une garantie adossée sur des stocks de marchandises, des produits finis, et matières premières. Cette ligne de financement ainsi obtenue permet à l’entreprise de mieux gérer son besoin en fonds de roulement. A cette occasion, Exim Bank Djibouti a organisé des journées portes ouvertes tout au long de la semaine dernière dans ses locaux situé dans la Free Zone de Djibouti.

22/10/2019Lancement à Djibouti des travaux de la mise en place du logiciel Banking Supervision Application, communément appelé BSA

Le gouverneur par intérim de la Banque centrale de Djibouti, M. Abdourahman Robleh Bouraleh, a présidé dimanche les travaux d’un atelier de lancement des travaux de la mise en place du logiciel Banking Supervision Application, communément appelé BSA, en présence du directeur général de la Banque centrale du Mozambique, M. Julio Ricardo Manjane. Des experts de la Banque centrale du Mozambique, des hauts cadres de la banque central de Djibouti ainsi qu’une dizaine de cadres supérieurs issus des banques de la place, ont pris part à cet atelier. Dans son discours d’ouverture, le gouverneur par intérim de la Banque central de Djibouti, M. Abdourahman Robleh Bouraleh, a tenu à rappeler qu’avec les réformes initiées dans les années 2000, le secteur financier djiboutien a connu de profondes mutations au cours de cette dernière décennie.

21/10/2019Le ministre du Budget participe à Washington, aux Etats-Unis, à l’ouverture des Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international

A la tête d'une délégation nationale, forte de plusieurs personnalités, le ministre du Budget, Abdoulkarim Aden Cher, prend part actuellement aux travaux des assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds Monétaire international (FMI) qui ont pour thème principal cette année " agissons ensemble pour bâtir des économies solides et inclusives et contribuer à la réussite des pays ". Les assemblées annuelles du groupe Banque Mondiale et du fonds monétaire international constituent un événement international majeur qui réunit chaque année un nombre considérable des délégués des États membres de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaires international (FMI) , des représentants d’organismes ayant un statut d’observateur, des experts issus des milieux universitaires, des membres de la presse et des représentants de la société civile autour des grands dossiers mondiaux tels que...

10/10/2019La Banque Centrale de Djibouti lance une formation sur le renforcement de la coopération inter-institutions en matière d’enquêtes financières

La Banque Centrale de Djibouti a lancé hier au Sheraton hôtel un atelier de deux jours de formation sur le renforcement de la coopération inter-institutions en matière d’enquêtes financières. Outre le gouverneur de la banque centrale, Ahmed Osman Ali, et des cadres de cette institution, cet atelier a regroupé des représentants de la Commission anti-corruption, de la Cour des comptes, de la Direction des douanes et des droits indirects, de la gendarmerie nationale, de l’inspection générale de l’Etat, du ministère de la justice, du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, du procureur de la République, de la sécurité intérieur, du ministère de l’Economie et des Finances chargé de l’Industrie et de la Police nationale, ainsi qu’une représentante du Global Center on Cooperative Security et deux experts, en l’occurrence MM Neil Bennett et André Cuisset.

07/10/2019Le ministre du Budget reçoit une délégation du groupe préparatoire de la Bank Of China

Le ministre du Budget, M. Abdoulkarim Aden Cher, a reçu en audience hier une délégation du groupe préparatoire de la Bank Of China, conduite par son chef de groupe, M. Xu Jiaji, directeur général adjoint de la Bank of China. Etaient présents à cette réunion Le secrétaire général, M. Simon Mibrathu, le directeur général des impôts, M. Saïd Guelleh, le chef de cabinet du ministre du Budget, M. Ide Souleiman Abdi, et le conseiller chargé des relations publiques, M. Ahmed Moyaleh. Après les salutations d’usage, le chef du groupe préparatoire de la Bank of China a présenté son institution, qui est une banque commerciale conventionnelle, dotée de la personnalité morale qui vise essentiellement une clientèle internationale privée, dont une clientèle chinoise, mais aussi djiboutienne et internationale.

08/09/2019Le ministre de l’Economie et des Finances préside la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre le FGPCD et les principales institutions financières à Djibouti

Le Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti (FGPCD) a organisé ce dimanche à l’hôtel Kempinsky une réunion d’information et de signature de la convention de partenariat avec les principales institutions financières à Djibouti dont la BCI-MR, la CAC Bank, la BOA-MR, la IIB Bank, l’Exim Bank et le FDED. Cette réunion était présidée par le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, en présence notamment du gouverneur de la Banque centrale, M. Ahmed Osman, et de la présidente du Conseil d’administration du FGPCD, Mme Choukri Abdillahi. Etaient aussi conviés à cette réunion la directrice générale du Centre de Leadership et de l’Entreprenariat (CLE), Mme Oubah Malow, le président du club des jeunes entrepreneur,s M. Mohamed Guirreh Galab, et le directeur général du CPEC, M. Mohamed Houmed Gaba.

31/07/2019L’indice des prix à la consommation enregistre une hausse de 0,1% en juin 2019

Au mois de juin 2019, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. Cette hausse s’explique principalement par une augmentation des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » et des «Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants». Le niveau général des prix à la consommation a enregistré une augmentation de 0,9% en glissement trimestriel et de 3,7% en glissement annuel. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont progressé de 0,2% en variation mensuelle. Cette progression est le résultat d’une augmentation des prix du groupe « céréales non transformé»(+0,1%), des «Pains» (+4,7%), du «Boeuf» (+7,3%), des « Poissons frais» (+1,3%) et des «Lait» (+1%).

26/07/2019Egypte : Banque Misr envisage une expansion de ses activités à Djibouti

Dans le cadre de la poursuite de sa stratégie d’expansion sur le continent, Banque Misr, la banque égyptienne à capitaux publics, ambitionne de pénétrer le marché bancaire de Djibouti en ouvrant un bureau de représentation dans ce pays d’Afrique de l’Est, rapporte le site économique EcoFin. S’adressant à des médias égyptiens, Mohamed Mahmoud Eletreby (photo), le président de l’établissement, a fait savoir que le projet était encore à l’étude et que la banque réfléchissait sur son opportunité. Cette annonce traduit la volonté affichée par Banque Misr d'ouvrir, au cours de cette année, de nouvelles filiales dans de nombreux pays en Afrique subsaharienne, y compris au Kenya.

26/07/2019Egypte : Banque Misr envisage une expansion de ses activités à Djibouti

Dans le cadre de la poursuite de sa stratégie d’expansion sur le continent, Banque Misr, la banque égyptienne à capitaux publics, ambitionne de pénétrer le marché bancaire de Djibouti en ouvrant un bureau de représentation dans ce pays d’Afrique de l’Est, rapporte le site économique EcoFin. S’adressant à des médias égyptiens, Mohamed Mahmoud Eletreby (photo), le président de l’établissement, a fait savoir que le projet était encore à l’étude et que la banque réfléchissait sur son opportunité. Cette annonce traduit la volonté affichée par Banque Misr d'ouvrir, au cours de cette année, de nouvelles filiales dans de nombreux pays en Afrique subsaharienne, y compris au Kenya.

26/07/2019Egypte : Banque Misr envisage une expansion de ses activités à Djibouti

Dans le cadre de la poursuite de sa stratégie d’expansion sur le continent, Banque Misr, la banque égyptienne à capitaux publics, ambitionne de pénétrer le marché bancaire de Djibouti en ouvrant un bureau de représentation dans ce pays d’Afrique de l’Est, rapporte le site économique EcoFin. S’adressant à des médias égyptiens, Mohamed Mahmoud Eletreby (photo), le président de l’établissement, a fait savoir que le projet était encore à l’étude et que la banque réfléchissait sur son opportunité. Cette annonce traduit la volonté affichée par Banque Misr d'ouvrir, au cours de cette année, de nouvelles filiales dans de nombreux pays en Afrique subsaharienne, y compris au Kenya.

23/06/2019Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) : La communauté d’affaires encouragée à participer à la TICAD 7

Le président de la Chambre de commerce de Djibouti(CCD), Youssouf Moussa Dawaleh, a invité jeudi dernier les acteurs de la communauté d’affaires à une journée d’information et de sensibilisation sur la 7ème session de la TICAD qui se tiendra en août prochain au Japon. Les ambassadeurs Ahmed Araita et Koji Yonetani, ont assuré le travail de promotion et ont tenté de convaincre les opérateurs privés à faire le déplacement. En août 2019, la septième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique se tiendra à Yokohama. Sous le thème “L’Afrique et Yokohama, une passion commune pour le futur”, la ville de Yokohama est en train de préparer le terrain pour accueillir de nouveau la TICAD sur ses rives.

20/06/2019L’indice des prix à la consommation enregistre une hausse de 0,4% par rapport au mois d’avril 2019

Au mois de mai 2019, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,4% par rapport au mois d’avril 2019. Cette hausse s’explique par une augmentation des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées », du «Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants», des «Articles d’habillement et chaussures» et des « Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer ». Le niveau général des prix à la consommation a enregistré des augmentations respectives de 1,1% en glissement trimestriel et de 3,3% en glissement annuel. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont progressé de 1% en variation mensuelle. Cette hausse est le résultat d’une augmentation des prix du groupe «Pains» (+3,1%), du «Bœuf»( +2,7%), du «Lait»(+7,3%), des « Légumes frais en fruits ou racine » (+7,5%) et des « Sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a » (+6,8%).

26/05/2019Djibouti mise sur l’intégration des économies régionales

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, a présidé jeudi 23 mai dernier, dans son cabinet ministériel, une réunion de validation du projet d’intégration régionale de la Corne d’Afrique. L’initiative est en soi porteuse de retombées allechantes. Elle mobilise cinq pays de la sous-Région. Citons, outre Djibouti, l’Ethiopie, l’Erythree, la Somalie et le Kenya. En effet, les cinq pays ont décidé d’interconnecter et d’intégrer leurs économies et leurs infrastructures grace au soutien financier de l’Union européenne et de la Banque mondiale qui ont debloqué une enveloppe globale de 4,5 millions d’euros.

24/04/2019Reprise de vitesse de l'économie djiboutienne, selon le rapport de suivi de la situation économique (Banque mondiale, avril 2019)

L'économie djiboutienne reprend de la vitesse. Après une croissance de 4,1 % en 2017 et 6 % en 2018, la production devrait progresser de 7 % en 2019, sur fond de normalisation des échanges internationaux en Éthiopie, pays qui sort d’une période de transition politique réussie assortie d’une dévaluation du birr de 15 % en octobre 2017. La croissance sera tirée par les exportations de services de transport et de logistique appuyées par les infrastructures commerciales nouvellement mises en service. Dans le secteur industriel, la croissance restera robuste également, grâce au développement progressif d’un secteur manufacturier de substitution aux importations (transformation alimentaire et matériaux de construction essentiellement). À moyen terme, les perspectives économiques sont positives, eu égard à la stratégie déployée par les pouvoirs publics pour faire du pays un pôle régional pour le commerce, la logistique et le numérique.

23/04/2019Le centre du leadership et de l’entreprenariat organise une conférence de réflexion axée sur l’entreprenariat à Djibouti

Le centre du leadership et de l’entreprenariat vient d’abriter une première conférence de réflexion axée sur l’entreprenariat à Djibouti. L’initiative est intitulée « DERE » (Djibouti espace de réflexion et d’échange). Elle offre une plateforme interactive pour les décideurs, les chefs d’entreprises, la société civile, les universitaires et la diaspora djiboutienne dans le monde. Durant deux jours, les partenaires des secteurs public et privé ont échangé leurs réflexions et expériences sur les potentialités et les défis de l’entreprenariat à Djibouti ainsi que la mise en place d’une stratégie nationale pour la promotion de l’entreprenariat des jeunes porteurs de projets à Djibouti. Ces assises ont vu la participation du ministre de l’Economie et des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh, du gouverneur de la BCD, Ahmed Osman Ali , du directeur de l’école doctorale de l’Université de Djibouti, Mag Teerey, de la directrice générale de l’ODPIC, Ouloufa Ismaïl, du directeur du CTID, Samatar Abdi Osman, de la directrice du centre du leadership et de l’entreprenariat (CLE), Oubah Ahmed Malow.

16/04/2019Le ministère djiboutien de l’Economie et des Finances préside la réunion du 46ème comité de gestion du système d’assurance du COMESA, plus connu sous la dénomination de « Carte Jaune »

Le ministère djiboutien de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie (MEFI), a présidé la réunion du 46ème comité de gestion du système d’assurance du COMESA, plus connu sous la dénomination de « Carte Jaune », qui s’est tenue hier au palace Kempinski. Cette rencontre a regroupé le secrétaire général du MEFI, Abdourazak Ahmed Idriss, le secrétaire général adjoint du COMESA, Dev Haman, des cadres de différents départements ministériels concernés, et des professionnels issus des rangs respectifs de la gendarmerie et de la police. Il convient de rappeler au passage la mise en place en 1986 par les pays membres du COMESA d’un système d’assurance automobile régional dénommé Carte Jaune. L’initiative d’alors s’inscrivait dans la perspective de l’intégration régionale et du développement des échanges commerciaux intra Comesa.

16/04/2019Djibouti/BM-FMI : le Ministre de l’Economie et des Finances signe à Washington la Convention CIRDI pour encourager l’investissement

La République de Djibouti, représentée par son Ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a signé officiellement le 12 avril dernier à Washington, la Convention pour le règlement des différends relatifs aux investissements entre États et ressortissants d'autres États (la Convention CIRDI). La cérémonie de signature avec la Secrétaire Générale de la Convention CIRDI, Mme Meg Kinnear, s’est déroulée en marge des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.  Djibouti est devenu ainsi le 163ème pays à signer cette Convention qui doit maintenant être ratifiée avant d'entrer en vigueur. La Convention CIRDI, entrée en vigueur en 1966, établit le cadre institutionnel et juridique pour le règlement des différends relatifs à des investissements étrangers.

03/04/2019Le président Guelleh parraine la cérémonie de lancement des travaux d’une réunion axée sur l'économie djiboutienne

Le président Ismail Omar Guelleh a parrainé aujourd’hui au palais de la République la cérémonie de lancement des travaux d’une réunion axée sur l'économie djiboutienne, sa place dans la région et les meilleures façons de traduire la croissance et les investissements en transformation économique. L’ex-président de la Banque Africaine de Développement, Donald P. Kaberuka, la secrétaire exécutif de la Commission Économique Africaine (CEA), Vera Songue, l’ex-PDG du PEMANDU, Idris Jala, et l’ex-ministre des Finances des Îles Maurice, M. Ali Michael Mansoor, ont pris part à l’ouverture de cette rencontre. Il convient de rappeler qu’une réunion similaire a été organisée il y a trois ans. Elle avait notamment abouti à plusieurs réformes telles que la protection des droits de propriété et des droits des consommateurs, les lois en matière d'exécution des contrats et la gouvernance d'entreprise, éléments essentiels pour la création d'un environnement propice aux affaires.

02/04/2019 Le ministre de l’Economie et des Finances honore de sa présence l’ouverture d’une conférence sur l'entrepreneuriat

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a honoré de sa présence hier la cérémonie d’ouverture d’une conférence sur l'entrepreneuriat qui avait pour thème était "Potentialités et défis de l'entrepreneuriat à Djibouti " Cette rencontre organisée par « Djibouti Espace de Réflexion et d'Echanges (DERE) » a regroupé la directrice du centre de leadership et de l’entreprenariat, Oubah Malow, des entrepreneurs de différents domaines ayant une connaissance approfondie de l'entrepreneuriat et des jeunes universitaires ainsi qu'un parterre d'invités. Cette conférence sur l'entreprenariat a permis aux jeunes djiboutiens, simples, curieux, intéressés ou jeunes entrepreneurs, d’échanger sur l’entreprenariat et de partager leurs idées ou projets d’entreprise avec le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’industrie.

21/03/2019Djibouti abrite les travaux de la 7ème réunion du Conseil africain des régulateurs (CAR)

Notre pays abrite depuis deux jours les travaux de la 7ème réunion du Conseil africain des régulateurs (CAR), dont l’objectif est de faire le point sur la mise en œuvre du Réseau Africain Unique (RAU), initié par SMART AFRICA qui est une alliance entre 24 pays africains, dont Djibouti. Ce réseau unique africain vise, rappelons-le, à assurer un accès abordable aux larges bandes et aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), à travers la construction d’infrastructures de télécommunication africaines qui permettraient de connecter toute l’Afrique. Durant deux jours, les participants se sont penchés sur les modalités et les politiques d'encouragement d'une collaboration solide et opérationnelle de groupes de travail qui oeuvreront pour une harmonisation des politiques et des réglementations en matière des technologies d'informations et de la communication (TIC) en Afrique.

21/03/2019Le chef de l'Etat assiste à la cérémonie de signature d’importants accords entre l’Autorité des Ports et Zones Franches de Djibouti (APZFD) et le Fonds de Réserve Général d’Oman

Le chef de l'Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, a assisté ce jeudi à la cérémonie de signature d'importants accords entre l'Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti (APZFD) et le Fonds de Réserve Général d'Oman. Le Fonds de Réserve Général d’Oman est une structure étatique dont les investissements concernent essentiellement les projets de développement. Conformément aux accords signés aujourd’hui avec l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, le Fonds de Réserve Général d'Oman va investir dans les domaines des infrastructures portuaires, de la logistique et des transports.

20/03/2019Le chef de l’Etat préside le lancement des travaux de la 21ième conférence et exposition sur les ports, la logistique et les transports maritimes des pays du continent africain

Les travaux de la 21ième conférence et exposition sur les ports, la logistique et les transports maritimes des pays du continent africain, de son intitulé en anglais ‘‘Intermodal Africa’’, ont démarré hier matin sous les lustres du Kempinski. L’édition 2019 de cette conférence, qui rassemble chaque année dans un pays africain, les principales entreprises de transport et de la logistique du secteur maritime, est organisée par l’Autorité des Ports et Zones Franches de Djibouti. Parrainées par le chef de l’Etat, Ismaïl Omar Guelleh, ces assises permettront aux cadres nationaux de ce secteur d’acquérir des informations détaillées et complètes sur les dernières technologies, services et produits des différents domaines.

17/03/2019Construction et exploitation du terminal de potasse du port de Tadjourah : Le président de l'Autorité des ports et des zones franches de Djibouti (APZFD) signe un contrat avec la société Yara Dallo Djibouti FZE

Le président de l'Autorité des ports et des zones franches de Djibouti (APZFD), M. Aboubaker Omar Hadi, vient de signer un contrat de location avec le directeur général de la société Yara Dallo Djibouti FZE, M. Sanjay Rathore. La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du président du conseil d’administration du port de Tadjourah, Mohamed Aden Cheikh, et du vice-président de Yara Dallol, Jarle Eidar Hagen. Ce contrat définit les termes de l’octroi d’un terrain pour la construction et exploitation du terminal de potasse du port de Tadjourah, en République de Djibouti. Avec ce contrat de location et de services, Yara Dallol Djibouti FZE pourra construire et exploiter les installations de potasse dans le port de Tadjourah.

14/03/2019Signature d’une convention visant au rééchelonnement d’une importante partie de la dette contractée par notre pays auprès du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA)

Le conseiller spécial du président de la République chargé des Investissements, M. Fahmi Ahmed Al-Haj et le directeur général adjoint du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA), M. Marwan Abdallah Al-Ghanim, ont procédé mardi à la signature d’une convention visant au rééchelonnement d’une importante partie de la dette contractée par notre pays auprès du FKDEA. Selon cette convention, les prêts concernés seront remboursés sur 30 ans avec une période de grâce de 10 ans et avec un taux d’intérêt de 1% seulement. Le montant total s’élève à environ 104 millions de dollars US. Notre ambassadeur au Koweït et ses proches collaborateurs ont assisté à la cérémonie de signature qui s’est déroulée au siège du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe.

08/03/2019Djibouti-France : les opportunités économiques offertes par Djibouti aux investisseurs français au menu de la rencontre entre Ambassadeur de Djibouti en France et le président délégué du CIAN

L'Ambassadeur de Djibouti en France, M. Ayed Mousseid Yahya, a reçu hier jeudi 7 mars 2019 à la chancellerie djiboutienne à Paris, le président délégué du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN), également président du Conseil européen des Affaires pour l’Afrique et la Méditerranée (EBCAM), M. Etienne Giros. 
Cette rencontre intervient à quelques jours du voyage du président français Emmanuel Macron à Djibouti, les 11 et 12 mars prochains. Les discussions ont porté justement sur cette importante visite du président Macron, de même que sur les perspectives d’avenir de la coopération et de la relance du partenariat stratégique entre Djibouti et la France. Le diplomate djiboutien a assuré le président délégué du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN), que Djibouti a tout à offrir aux hommes d’affaires français désireux d’y investir.

08/03/2019Djibouti arrive en 4e position dans le top 10 des meilleures performances économiques du continent en 2018, selon le site d’information « blog-des-entrepreneurs.com »

La République de Djibouti arrive en 4e position dans le top 10 des meilleures performances économiques du continent en 2018. C’est ce qu’a rapporté le site d’information « blog-des-entrepreneurs.com » dont l’enquête se base sur des éléments divers et variés parmi lesquels de récentes prévisions de la Banque mondiale. D’après les chiffres publiés par la Banque mondiale, la République de Djibouti a enregistré au cours de l’année écoulée une croissance de 7% et fait partie des pays africains ayant réalisé les meilleures performances économiques.

21/02/2019Doraleh, un an plus tard : Djibouti affirme sa position comme hub commercial et logistique de classe mondiale

Il y a un an, le 22 février 2018, l’État djiboutien mettait fin de manière anticipée à la concession du terminal à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à la société Doraleh Container Terminal (DCT), entreprise contrôlée de facto par l’actionnaire minoritaire DP World. Un an après la rupture de la concession, motivée par les impératifs de développement du pays et le contrôle de ses infrastructures stratégiques, le terminal à conteneurs de Doraleh s’est imposé comme une structure portuaire performante, opérée par une entreprise djiboutienne à capitaux 100% public, la SGTD, qui œuvre pour l’intérêt commun. Et cela malgré les campagnes de « fake news », la multiplication des procédures légales, les tentatives d’intimidations de l’État djiboutien et de ses partenaires stratégiques par DP World. Situé à l’embouchure du détroit de Bab el Mandeb, aux carrefours des principales routes commerciales du monde, le terminal portuaire a clairement de multiples vocations : servir sa région, et en premier lieu la nation éthiopienne sœur, mais aussi se positionner comme une grande plateforme de transbordement, en ligne direct avec l’Asie.

05/02/2019Inauguration d’une série de stands qui font découvrir les réalisations du guichet unique, un outil économique performant

Depuis son inauguration il y a deux ans, par le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, le guichet unique a permis de multiplier par trois les créations d’entreprises qui sont passées de 400 par an à plus de 1200 par an en moyenne. Depuis hier, une tente géante est plantée sur l’esplanade du guichet unique, sis le long du boulevard de la République. On y retrouve une série de stands et expos proposés par les différentes institutions et entités économiques qui composent le guichet unique. Mais aussi des institutions partenaires qui prennent part aux deux journées portes ouvertes les 04 et 05 février 2019. Il s’agit d’un moment important dans la vie de cette institution phare parmi les structures destinées à redynamiser et fluidifier le circuit économique djiboutien. C’est aussi l’occasion pour vulgariser les reformes entreprises par le gouvernement dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires.

01/02/2019Le président de la CCD, Youssouf Moussa Dawaleh, élu à la tête de la Chambre Panafricaine de Commerce et d’Industrie (PACCI)

Le président de la Chambre de Commerce de Djibouti, M. Youssouf Moussa Dawaleh, vient d’être élu à la tête de la Chambre Panafricaine de Commerce et d’Industrie (PACCI) pour un mandat de deux ans. M. Youssouf Moussa Dawaleh a été élu à une écrasante majorité à la présidence de la PACCI qui, rappelons-le, a été créée en 2009 dans l’espoir de devenir la principale organisation de défense des intérêts des entreprises en Afrique.  Forte de ses 35 chambres de commerce nationales membres issus de tout le continent africain, la PACCI est l’association regroupant des entreprises la plus représentative d’Afrique.

03/01/2019« L’Afrique, géant ignoré de la mondialisation », selon le président de l'Autorité des Ports et des Zones franches, Aboubaker Omar Hadi

Dans une tribune publiée dans les colonnes du quotidien français "Le Monde", le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches, M. Aboubaker Omar Hadi, a souligné que l’Afrique pourrait devenir le plus grand espace de libre-échange du monde. "Entre l’Asie, l’Europe et les Amériques, l’Afrique se trouve au centre des échanges internationaux. Cette assertion n’est pas seulement géographique. Chaque jour un peu plus, notre continent se donne les moyens de contribuer à la production mondiale de richesses", estime M. Hadi. Selon lui, l’Afrique comptera, en 2050, 2,4 milliards d’habitants, soit un quart de la population mondiale, dont 1 milliard aura moins de 18 ans. En Afrique comme en Chine, le capital humain est un atout majeur ; encore faut-il que l’on offre à notre jeunesse les perspectives qu’elle pense trop souvent trouver ailleurs. L’ADI reproduit in extenso la tribune publiée dans "Le Monde" par Aboubaker Omar Hadi :

25/12/2018"La stratégie visant à positionner Djibouti en tant que pôle logistique et commercial offre de grandes opportunités de croissance économique et de développement", selon la mission de consultation du FMI qui vient d’achever ses travaux à Djibouti

"La stratégie visant à positionner Djibouti en tant que pôle logistique et commercial offre de grandes opportunités de croissance économique et de développement". C’est ce qu’a indiqué dans un communiqué de la mission de consultation du Fonds Monétaire International (FMI) dont les travaux à Djibouti ont été clôturés le 19 décembre 2018. Les experts du Fonds Monétaire International estiment toutefois que leurs observations préliminaires feront l’objet d’un "rapport qui, sous réserve de l'approbation de la direction, sera soumis à l'examen et à la décision du Conseil d'administration du FMI." L’ADI reproduit ci-après le communiqué de la mission de consultation du FMI en son intégralité.

16/12/2018Doing business-Indicateur de protection des investisseurs minoritaires : Djibouti créé la surprise en arrivant à la 2e place dans le classement mondial

Notre pays a créé la surprise en arrivant à la seconde place dans l'indicateur mondial de protection des investisseurs minoritaires. C'est ce qu'a rapporté Ecofin Hebdo dans son numéro 58 paru hier samedi, ajoutant que "Djibouti occupe une imposante deuxième place dans un domaine où la Grande Bretagne est 17ème, la France 41ème et les États-Unis d'Amérique 51ème. Selon Ecofin Hebdo, "Djibouti doit sa position à sa législation particulière qui concerne les actionnaires minoritaires dans les entreprises". Notre pays garantit la protection des petits investisseurs en exigeant notamment "une plus grande divulgation des transactions avec les parties intéressées, en renforçant les recours contre les administrateurs intéressé...

13/12/2018Le Premier ministre préside la cérémonie de pose de la première pierre de ce qui deviendra l’hôtel Resort de Ras Syan, dans la région d’Obock

Le Premier ministre, M. Abdoulkader Kamil Mohamed, a présidé ce jeudi en compagnie du PDG de la société chinoise Touchroad, He Liehui, la cérémonie de pose de la première pierre du futur hôtel Resort à Ras Syan, dans la région d’Obock du nord du pays. Cette cérémonie riche en en couleurs a vu la participation du président du parlement, M. Mohamed Ali Houmed, de plusieurs membres du gouvernement dont le secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, M. Hassan Mohamed Kamil, des parlementaires, ainsi que des élus de la région d’Obock. L’ambassadeur de Djibouti en Chine, M. Abdallah Abdillahi Miguil, et son homologue chinois à Djibouti, M. ZHUO Ruisheng, ont assisté également à la cérémonie.

10/12/2018Clôture de la seconde édition de la Foire internationale de Djibouti

La deuxième édition de la Foire Internationale de Djibouti vient de s’achever aujourd’hui, lundi, en présence de plusieurs officiels du pays et de centaines de visiteurs djiboutiens et étrangers. Inaugurée la semaine dernière par le chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, cette seconde FID, organisée par la Chambre de Commerce de Djibouti, a réuni plus de 30 pays issus d'Afrique, d'Europe, d'Amérique et d'Asie. Des centaines d’entreprises djiboutiennes et étrangères ont étalé durant une semaine leurs produits sur les quelques 250 stands éparpillés sous les trois immenses chapiteaux érigés sur l’esplanade du Palais du peuple lors de cette 2ème édition de la foire internationale de Djibouti (FID).

11/11/2018Stratégie « Zéro Bidonvilles » à Djibouti: La Banque mondiale octroie un financement de 20 millions de dollars

La Banque mondiale a approuvé vendredi 09 novembre dernier un financement de 20 millions de dollars américains pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie « Zéro Bidonvilles » à Djibouti. Ce programme vise à améliorer les conditions de vie des habitants des zones urbaines du pays. Cette enveloppe, constituée d’un crédit et d’un don de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, financera le projet intégré de réhabilitation des bidonvilles. L’objectif de ce projet est d’améliorer l’accès de plus de 120 000 citadins aux services urbains et sociaux et aux possibilités d’emploi, en facilitant leur mobilité.

07/11/2018Amélioration de l’environnement des affaires : Djibouti fait partie des meilleurs élèves de la région MENA

La publication du classement de Doing Business 2019 continue de faire couler beaucoup d’encre. La parution attendue de ce rapport de la Banque mondiale a levé le voile sur les performances des régions et pays du monde entier dans l’amélioration de leur environnement des affaires respectif. Ainsi, la région MENA a obtenu ses meilleurs résultats dans quatre critères d’évaluation de Doing Business. Citons notamment le paiement des taxes et impôts, l’obtention des permis de construire, le transfert de propriété, et le raccordement au réseau électrique (94e). Exemple révélateur, il faut 30 jours en moyenne pour enregistrer un transfert de propriété dans cette région contre 48 jours en moyenne dans le reste du monde.

07/11/2018Amélioration de l’environnement des affaires : Djibouti fait partie des meilleurs élèves de la région MENA

La publication du classement de Doing Business 2019 continue de faire couler beaucoup d’encre. La parution attendue de ce rapport de la Banque mondiale a levé le voile sur les performances des régions et pays du monde entier dans l’amélioration de leur environnement des affaires respectif. Ainsi, la région MENA a obtenu ses meilleurs résultats dans quatre critères d’évaluation de Doing Business. Citons notamment le paiement des taxes et impôts, l’obtention des permis de construire, le transfert de propriété, et le raccordement au réseau électrique (94e). Exemple révélateur, il faut 30 jours en moyenne pour enregistrer un transfert de propriété dans cette région contre 48 jours en moyenne dans le reste du monde.

06/11/2018Djibouti au Top 100 de Doing Business 2019 : La fiscalité, un levier de développement

La récente publication du classement Doing Business 2019 est venue consacrer les performances que la République de Djibouti a réalisées en matière de reformes économiques et de consolidation d’un climat des affaires attractif. Ainsi, en l’espace d’une année (2018 à 2019), le pays est passé de la 154ème à la 99ème place au classement de Doing Business. Ce bond de 55 points hisse Djibouti au 1er rang des pays réformateurs d’Afrique subsaharienne. Ce satisfecit international de renommée est une reconnaissance et un encouragement aux efforts continus que le gouvernement djiboutien a poursuivis ces dernières années pour rendre l’environnement des affaires plus propice au secteur privé.

31/10/2018Doing Business 2019 : Djibouti fait un bond de 55 places

Djibouti a enregistré une progression de 55 rangs dans le classement mondial Facilité de faire des affaires de la Banque mondiale. Cela a été annoncé dans le document du Groupe de la Banque mondiale intitulé Doing Business 2019 : Training for Reform, publié ce jour. Cette année, Djibouti s'est classé parmi les 100 premières économies, au 99e rang mondial. L'an dernier, le rapport l’avait classé au 154e rang. Le pays est l'une des 10 économies qui se sont le plus améliorées dans trois domaines ou plus mesurés par Doing Business.  Au cours de l'année écoulée, Djibouti a connu 6 réformes dans les domaines mesurés par le rapport : création d'entreprise, transfert de propriété, protection des investisseurs minoritaires, obtention de prêts, exécution de contrats et règlement de l’insolvabilité.

16/10/2018La croissance économique de Djibouti devrait atteindre 6,7% en 2018 contre 5,7% en 2017, indique un récent rapport de la Banque Mondiale

La croissance économique de notre pays devrait atteindre 6,7% en 2018 contre 5,7% en 2017, indique un rapport publié le 03 octobre dernier par la Banque Mondiale. Cette croissance est notamment stimulée par la capacité de réexportation liée aux nouvelles infrastructures ferroviaires, à l’amélioration des installations portuaires et surtout à la construction de la nouvelle zone franche de Djibouti, la plus grande en Afrique. "Du côté de la demande, la croissance devrait être soutenue par la hausse des exportations nettes et des investissements. Les services logistiques liés aux activités portuaires et le développement des activités industrielles devraient stimuler la croissance du côté de l’offre. L’inflation devrait s’établir autour de 2 % en 2018, contre 0,6 % en 2017, sous l’effet de la hausse de la demande", peut-on lire dans le rapport de la Banque Mondiale.

04/10/2018L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI) : un acteur incontournable dans le développement du secteur privé à Djibouti

L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI) a été créer en 2001, il y a 17 ans de cela maintenant. Organisme incontournable dans le paysage économique national, l’ANPI a su trouver au fil du temps sa place et son rôle au sein des institutions djiboutiennes.

 Cette agence oeuvrant sans relâche à l’amélioration du climat des affaires sous nos cieux, a contribué tout récemment à hisser Djibouti parmi les dix pays ayant réussi à reformer en profondeur l’économie et le climat des affaires, d’après la dernière édition du rapport Doing Business de la Banque Mondiale. Le dynamisme économique national et régional et les perspectives de plus d’espaces de libre échange, à l’instar de celui du COMESA, ont permis à l’ANPI à se positionner comme un acteur de l’intégration économique en proposant les services et les moyens nécessaires. Aujourd’hui, l’agence dispose de toutes les capacités nécessaires pour répondre aux ambitions nationales consignées dans la Vision économique 2035 et dans l’Initiative Nationale de Développement.



29/09/2018« Le secteur financier de la République Djibouti a connu un développement rapide depuis 2006 sous l’impulsion des banques islamiques », déclare le chef de l’Etat à l’occasion de la 8ème édition de la Global Leadership in Islamic Finance Awards 

Le président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh, a participé ce samedi à Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, à la 8ème édition de la « Global Leadership in Islamic Finance Awards » GIFA, au cours de laquelle il a remis le prix mondial 2018 à son homologue bosniaque, M. Bakir Izetbegovic. Dans une importante allocution prononcée à cette occasion, le chef de l’Etat a félicité vivement M. Izetbegovic pour les progrès remarquables enregistrés par son pays dans l’amélioration de son attractivité pour les investissements, la diversification de ses activités économiques, et l’essor de la finance islamique. Le président Guelleh, lui-même récipiendaire du prestigieux prix en 2017, a profité de cette tribune pour brosser un bref aperçu du développement de la finance islamique à Djibouti. Il a informé l’assistance que le secteur financier de la République Djibouti « a connu un développement rapide depuis 2006 sous l’impulsion des banques islamiques », ajoutant que « l’arrivée des institutions financières islamiques dans le paysage bancaire a permis d’accroître la concurrence dans le marché et de diversifier l’offre des produits et services bancaires. » « Avec une part de marché sans cesse grandissante (20%) et des produits novateurs, les banques islamiques ont su attirer une clientèle plus large et améliorer les indicateurs de l’inclusion financière », a-t-il dit. « Le secteur financier qui s’appuie sur une devise stable et librement convertible participe au financement de l’économie dont la croissance se situe entre 5 et 7% depuis ces dernières années », a-t-il déclaré enfin. L’ADI reproduit in-extenso le discours prononcé par le chef de l’Etat à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine.

29/09/2018Le chef de l’État djiboutien, M. Ismaïl Omar Guelleh, remet le Prix mondial de la finance islamique 2018 (Global Leadership in Islamic Finance Award – GIFA) au président Bakir Izetbegovic de la Fédération de Bosnie-Herzégovine

En visite depuis vendredi 28 septembre à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, le chef de l’État djiboutien, M. Ismaïl Omar Guelleh, a remis officiellement ce samedi le Prix mondial de la finance islamique 2018 (Global Leadership in Islamic Finance Award – GIFA) au président de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, M. Bakir Izetbegovic. La cérémonie s'est déroulée cet après-midi à l’hôtel Hills de Sarajevo en présence de délégués, personnalités et représentants de nombreux pays et d’institutions financières oeuvrant pour le développement et l’essor de bonnes pratiques concernant la finance islamique. Tout comme Djibouti, honoré en 2017 à Astana par les organisateurs du Global Leadership in Islamic Finance Award – GIFA, c’est à la Bosnie-Herzégovine et à son leader qu’échoit cette année 2018 le prix, en reconnaissance des réformes structurelles cruciales initiées ces dernières années avec la modernisation et l’harmonisation de la législation bancaire et l’amélioration du climat des affaires.

28/09/2018Arrivée du président de la République à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, en prévision de la 8ème édition de la «Global Islamic Finance Awards» (GIFA)

Le chef d’État, M. Ismail Omar Guelleh, est arrivé ce vendredi en début de soirée à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, un état de l'Europe balkanique sur la mer Adriatique, pour prendre part à la 8ème édition de la «Global Islamic Finance Awards» (GIFA) prévue demain samedi 29 septembre 2018. Actuel détenteur du prestigieux prix 2017 de la GIFA, le président Guelleh remettra demain le trophée 2018 à son homologue de la Bosnie, M. Bakir Izetbegovic, au cours d’une cérémonie solennelle. Le président de la République est accompagné dans ce déplacement par le Gouverneur de la Banque Centrale de Djibouti, M. Ahmed Osman Ali, et par l’Ambassadeur de Djibouti en Turquie, M. Aden Houssein Abdillahi. Le Prix mondial de la finance islamique (Global Leadership in Islamic Finance Award–GIFA), récompense chaque année depuis 2011, les institutions, gouvernements et personnalités qui œuvrent pour le développement et les bonnes pratiques concernant la finance islamique dans leurs pays.

28/09/2018Départ du chef de l’Etat pour Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, pour la 8ème édition de la « Global Islamic Finance Awards »

Le président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh, a quitté ce vendredi le pays à destination de Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine, où il participera demain samedi 29 septembre 2018, à la 8ème édition de la « Global Islamic Finance Awards » et à la remise du prix 2018 à son homologue bosniaque, M. Bakir Izetbegovic. Le chef de l’Etat, rappelons-le, est l’actuel détenteur du prix qu’il a reçu le 6 septembre 2017, à Astana, au Kazakhstan. Ce prestigieux prix que le président Guelleh devrait remettre demain samedi à Sarajevo, couronne chaque année le travail accompli par un pays et son leader en faveur de la promotion, de la vulgarisation et de l’essor de la finance islamique.

20/09/2018Lancement d’un atelier consacré à la vulgarisation du nouveau cadre juridique et institutionnel des Partenariats Publics-Privés

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a parrainé mardi au Palais du peuple la cérémonie inaugurale d’un atelier de deux jours sur le nouveau cadre juridique et institutionnel qui permettra à notre pays d’attirer les investisseurs étrangers. Organisé par le MEFI en collaboration avec Expertise France et l’Agence française de développement(AFD), cet atelier d’une importance capitale a réuni sur place de nombreux officiels français et djiboutiens. Parmi lesquels figuraient le ministre de l’Economie et des finances chargé de l’Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, l’ambassadeur de France à Djibouti, M. Christopher Guilhou, le Secrétaire général du ministère auprès de la Présidence chargé des Investissements, M. Abdi Elmi Ashkir, qui représentait son ministre de tutelle en mission à l’étranger, le directeur du bureau local de l’Agence française de développement(AFD), M. Philippe Gollignon, et le directeur du projet Expertise France, M. Jean-Philippe Nadal.

05/09/2018Forum de Beijing sur la coopération sino-africaine : le Président de la CCD représente Djibouti au 6ème forum des entrepreneurs africains et chinois

Le Président de la Chambre de Commerce de Djibouti, M. Youssouf Moussa Dawaleh, à la tête d’une délégation d’entrepreneurs djiboutiens représentant divers secteurs, a participé au 6ème forum des entrepreneurs africains et chinois organisé en marge du Forum de Beijing sur la coopération sino-africaine (FCSA), le 3 et 4 septembre 2018. Cette rencontre de haut niveau s'est déroulée sur le thème « Chine-Afrique : construire ensemble une communauté de destin sino-africaine encore plus solide » pour répondre aux nouveaux besoins en matière de développement du continent africain. Les hommes d’affaires djiboutiens ont pu nouer sur place des contacts avec leurs homologues chinois.

30/08/2018PEACE Cable lance une concession d'exploitation en coopération avec les fournisseurs de services réseau du Pakistan et de Djibouti (Djibouti Telecom)

PEACE Cable International Network Co., Ltd. (PEACE Cable) a signé hier mercredi 29 août à Shenzhen, en Chine, un protocole d'entente (PE) et un contrat de concession avec les fournisseurs de services réseau pakistanais Cybernet, et djiboutien, Djibouti Telecom au cours du 4e forum des réseaux sous-marins de l'Asie-Pacifique. Les contrats de concession restants seront également signés au cours des deux prochaines semaines et représentent une étape clé dans le projet de livraison qui comprend la demande de permis de travail dans chaque pays. Sur le plan géographique, le câble PEACE reliera les trois continents les plus peuplés au monde : l'Asie, l'Afrique et l'Europe avec une connectivité dorsale au Pakistan, à Djibouti, en Égypte, au Kenya et en France fournissant une interconnexion critique aux couloirs économiques d'Asie, d'Europe et d'Afrique.

15/08/2018La république de Djibouti classée parmi les économies les plus performantes d’Afrique

La république de Djibouti occupe la 4ème place au classement des pays d’Afrique en matière de croissance économique. Cette information a été rendue publique dans le cadre du rapport 2018 de la Banque mondiale, prestigieuse institution de renommée planétaire, dont l’une des missions est l’élaboration d’un TOP 10 des économies les plus performantes du continent noir. Dans son rapport, la Banque mondiale évalue à 7 % la croissance économique de la république de Djibouti et procède à un inventaire non exhaustif des raisons à l’origine de la bonne santé de notre économie. La réalisation d’une plus grande maitrise des dépense, notamment publiques et le renforcement des investissements directs étrangers (IDE) sont à) l’origine des bonnes performances économiques de Djibouti, d’après le rapport 2018 de la Banque mondiale.

01/08/2018IPC à Djibouti : Une hausse de 0,1% en mai 2018

L’indice des prix à la consommation (base 100 en 2013) a enregistré une hausse de 0,1% au mois de mai 2018. Cette hausse s’explique par une augmentation des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées », « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants », « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », « transport » et des « biens et services divers». Le niveau général des prix à la consommation a enregistré une légère hausse de 0,5% sur un trimestre, tandis que sur 12 mois le niveau général des prix est resté stable. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont enregistré une augmentation mensuelle de 0,7%. Cette hausse, s’explique par une hausse des prix du groupe « poissons frais » soit 2,4%, «lait» soit 0,7%, des «huiles» soit 1,9%, « agrumes » soit 3% et des « sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a » soit 3,7%. Par contre, certains groupes de cette fonction ont enregistré une baisse telle que les «pains» soit 8%, «bœuf» soit 10,3%.

30/07/2018Guichet Unique à Djibouti Création d’entreprises au cours du 2ème trimestre 2018 Pari gagnant

La direction du guichet unique vient de publier les chiffres officiels des créations d’entreprises. Avec un total de 346 entreprises qui ont été créées au cours des trois derniers mois (avril, mai et juin). Détaillons la répartition de ces entreprises en fonction de leur statut juridique. Comme lors du premier trimestre 2018, les entreprises individuelles sont en tête avec un total de 218 entreprises. Les sociétés à responsabilité limitées (SARL) viennent en 2ème position avec un total de 106 entreprises créées. Ce sont17 entreprises de plus par rapport au 1er trimestre. Pour ce qui des entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée, 12 nouvelles entreprises ont vu le jour, deux de plus par rapport aux 3 premiers mois de l’année. Les sociétés par action simplifiées (SAS) sont au nombre de 4, trois de plus toujours au regard du précédent palmarès. Une seule entreprise civile immobilière absente du précédent tableau est enregistrée. Par ailleurs, les succursales sont au nombre de 4 entreprises, une (1) de moins en comparaison avec le chiffre du 1er trimestre.

11/06/2018La Banque mondiale annonce son approbation pour le financement d’un projet de 15 millions de dollars destiné à encourager 6 000 jeunes et femmes djiboutiens à se lancer dans l’entrepreneuriat

La Banque mondiale vient d’annoncer l’approbation d’une nouvelle aide destinée à 6 000 jeunes et femmes djiboutiens, qui s’inscrit dans le cadre des efforts du pays pour promouvoir l’entrepreneuriat comme moteur de croissance et de création d’emplois. Ce projet de 15 millions de dollars financé sous forme de prêt par l’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale pour les pays les pauvres, vise à financer des programmes destinés à encourager les femmes et les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat, à offrir un accompagnement et des formations pour créer une PME ou y travailler, ainsi qu’à proposer des concours de business plan et des subventions ciblées.

04/06/2018Indice des prix à la consommation (IPC) : Une hausse de 0,2% en avril 2018

L’indice des prix à la consommation (base 100 en 2013) a enregistré une hausse de 0,2% au mois d’avril 2018. Cette tendance s’explique par une augmentation des prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées », « Logement, eau, gaz, électricité et combustibles », « Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », « Transport » et des « Bien et Service Divers». Le niveau général des prix à la consommation s’est caractérisé par une hausse de 0,3% sur un trimestre et une baisse de 0,6 % sur un an. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont connu une progression mensuelle de 0,4%.

30/04/2018Indice des prix à la consommation (IPC) : Une hausse de 0,2% en mars 2018

L’indice des prix à la consommation (base 100 en 2013) a enregistré une hausse de 0,2% au mois de mars 2018. Cette tendance découle d’une augmentation des prix des « produits alimentaires et des Boissons non alcoolisées », « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » et des « Biens et Services Divers». Le niveau général des prix à la consommation a enregistré une légère hausse de 0,5% en variation trimestrielle et une baisse de 2,4 % en variation annuelle. Les prix des « produits alimentaires et des boissons non alcoolisées » ont connu une augmentation mensuelle de 0,5%. Cette hausse s’explique par un bond des prix du groupe «Boeuf» (+8,5%), «Lait» (+27,1%), « Agrumes » (+0,4%) et des « Légumes frais en fruits ou racine » (+9,3%). Par contre, certains groupes de cette fonction se sont caractérisés par une baisse des prix tel que les «Pain» (-5,8%, « Poissons frais » (-4,2%), «huiles» (-0,8%) et les « Sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a » (-10,6%).

28/04/2018La Banque mondiale approuve un nouveau financement de 15 millions de dollars pour Djibouti afin de l’aider à moderniser son administration publique au profit de ses citoyens

La Banque mondiale a annoncé mercredi 25 avril 2018 l’approbation d’un nouveau financement de 15 millions de dollars destiné à appuyer les efforts déployés par notre pays, à travers les nouvelles technologies pour rapprocher l’État des citoyens et améliorer les résultats, la transparence et l’efficacité de notre administration publique. Ce crédit alloué par l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays en développement, soutiendra selon le communiqué, le déploiement de systèmes numériques qui faciliteront l’accès de la population aux services et qui, en étendant l’efficacité de l’administration fiscale et des douanes, permettra à l’État d’engranger davantage de recettes. Le Projet de modernisation de l’administration publique (a), qui s’étendra sur quatre ans, aidera Djibouti à promouvoir les réformes, le cadre juridique et les technologies nécessaires à sa transformation numérique.

21/04/2018Une délégation ministérielle conduite par M. Ilyas Moussa Dawaleh à Washington, aux Etats-Unis, pour les réunions de printemps de la Banque mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI)

Une importante délégation ministérielle conduite par M. Ilyas Moussa Dawaleh, ministre de l'Économie et des Finances, chargé de l'Industrie, participe depuis le 16 avril dernier à Washington, aux Etats-Unis, aux réunions de printemps de la Banque mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI). Il importe de souligner au passage que la délégation djiboutienne comprend plusieurs ministres dont celui du Budget, M. Bodeh Ahmed Robleh, de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud, le ministre délégué à la Décentralisation, M. Hamadou Mohamed Aramis et la secrétaire d'État aux Affaires Sociales, Mme Mouna Osman Aden.

02/04/2018 Chambre de Commerce : Réunion de concertation avec les opérateurs économiques de la place

Le ministère du Budget, en partenariat avec la Chambre de Commerce de Djibouti, a organisé hier une réunion de concertation avec les opérateurs économiques de la place. La séance de travail était consacrée aux lois et décrets portant sur l'amélioration du climat des affaires, à savoir le code des impôts, la propriété foncière et tout ce qui est susceptible de favoriser la création d’emplois au profit des jeunes demandeurs djiboutiens. La rencontre s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre de commerce. Elle s’est déroulée en présence du ministre du Budget, Bodeh Ahmed Robleh, du président de la CCD, Youssouf Moussa Dawaleh, et d’une trentaine de représentants d’entreprises du secteur privé ainsi que de hauts cadres des deux entités organisatrices : le ministère du budget et la CCD. Cette réunion avait pour objectif de vulgariser les différents textes adoptés récemment en Conseil des ministres et qui vont avoir un impact sur la vie des entreprises.

30/03/2018Djibouti : CMA CGM en pourparlers pour un nouveau terminal à conteneur (Aboubakar Omar Hadi, président de l'Autorité des ports)

Djibouti veut se positionner comme un hub de transport maritime et aérien, dans la logique de son plan d'expansion sur l'Afrique et le reste du monde. Le pays a ainsi initié des négociations avec l'entreprise française CMA CGM pour se doter d'un nouveau terminal à conteneur. L'information a été donnée par M. Aboubakar Omar Hadi, président de l'Autorité des ports, qui, a aussi annoncé la résolution imminente de son différent avec DP World. La situation géographique de Djibouti, sur la corne de l'Afrique, lui confère une position stratégique, poussant le Japon, la Chine, La France et les Etats-Unis à y établir des bases militaires. Les ports de Djibouti demeurent aussi des portes d'entrée pour le fret, acheminé ensuite par petit navires aux ports le long de la côte est de l'Afrique. Pour asseoir sa position de pays portuaire, Djibouti se dote d'infrastructures dignes d'un hub de transbordement air-mer sur l'ensemble du continent africain. C'est sur cette lancée que s'inscrit le nouveau projet de terminal à conteneur dont la concession devrait être octroyée en juillet.

27/03/2018Projet de construction d’une centrale géothermique au Lac Assal : Le ministre de l’Economie et le directeur général du Fonds koweïtien signent un accord de financement de 27 millions de dollars

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a entériné aujourd’hui avec le directeur général du Fonds koweïtien, M. Hicham Ibrahim Alwaqian, la signature d’un accord de financement. Ce protocole d’accord, d’un montant de 8 millions de dinars soit 27 millions de Dollars US ou environ 5 Milliards de FD, va servir au financement du projet de construction d’une centrale géothermique au Lac Assal d’une capacité de 15 Megawatts à travers 10 forages géothermiques binaires. Dans une intervention faite à cette occasion, le ministre de l’Economie et des Finances a salué l’engagement du Fonds koweïtien en faveur du développement de notre pays.

25/03/2018Le gouverneur de la Banque centrale de Djibouti et le directeur de l’institut monétaire du COMESA coprésident l’ouverture de la 23ème réunion du comité des experts des affaires financières et monétaires du COMESA

Le gouverneur de la Banque centrale de Djibouti, M. Ahmed Osman Ali et le directeur de l’institut monétaire du COMESA, M. Ibrahim A. Zeidy, ont coprésidé ce dimanche au Kempinski l’ouverture de la 23ème réunion du comité des experts des affaires financières et monétaires du COMESA. Les travaux de ces assises qui s’étaleront sur trois jours, permettront aux experts des affaires financières et monétaires de réfléchir et préparer les sujets qui seront à l’ordre du jour de la 23ème réunion du Comité des Gouverneurs des Banques centrales du COMESA prévue le 28 et 29 mars prochain à Djibouti.

21/03/2018Djibouti salue la participation de la Chine à son projet de développement portuaire

Le gouvernement djiboutien souhaite une participation encore plus active de la Chine au projet de développement portuaire dans son pays, a indiqué son ministre des Finances, Ilyas Dawaleh, lors d'une rencontre avec des médias, selon une information publié aujourd’hui par l’agence de presse chinoise, Xinhua. Djibouti a mis un terme à sa coopération avec le consortium Dubai Ports World sur la gestion du terminal conteneurs de Doraleh en raison d'un différend, avant de conclure le 5 mars un accord avec la société Pacific International Lines (PIL) basée à Singapour, en vue d'y accroître le volume de transport de conteneurs. En août dernier, la PIL a conclu un partenariat avec la société chinoise China Merchants Port Holdings (CMPH) afin de s'ouvrir sur de nouveaux marchés en Asie.

14/03/2018Le Président de la République inaugure un nouveau complexe commercial de standing international le « Bawadi Mall »

Le Chef de l’Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, a inauguré ce mercredi un nouveau complexe commercial de standing international situé sur la Route de Venise : le « Bawadi Mall ». Le Président Guelleh était accompagné lors de cette inauguration par la Première dame de Djibouti, Mme Khadra Mahamoud Haïd. Ce complexe flambant neuf qui intégre une série de centres commerciaux, a été financé par un grand homme d’affaires de l’Emirat de Dubaï, le Cheikh Nahil.

12/03/2018Terminal à conteneurs de Doraleh : l'Etat djiboutien rassure les investisseurs

Le gouvernement djiboutien qui a résilié le contrat de gestion du DCT avec son ancien exploitant pour le confier à la Société de gestion du terminal à conteneurs de Doraleh (SGTD), nouvellement créée, a tenu à rassurer les investisseurs. Dans un communiqué publié vendredi, le gouvernement djiboutien a en effet réaffirmé ses ambitions de faire du secteur portuaire, un secteur porteur pour l’économie du pays. « ... la République de Djibouti réaffirme sa volonté stratégique de préserver et de développer les activités du terminal à conteneurs, en respectant les conditions du droit et au mieux des intérêts de toutes les parties prenantes ... Son [SGTD, ndlr] objectif primordial consiste à défendre les intérêts souverains de la nation. SGTD sera également en charge de la promotion des activités du terminal avec une qualité de service aux meilleurs standards internationaux », peut-on lire dans ce communiqué. L’ADI vous reproduit ci-après le communiqué de presse en son intégralité :

07/03/2018La Société de Gestion du Terminal à Conteneurs de Doraleh (SGTD) signe un accord de partenariat avec le singapourien Pacific International Lines (PIL)

La Société de Gestion du Terminal à Conteneurs de Doraleh (SGTD), vient de conclure avec le singapourien Pacific International Lines (PIL), l’un des géants du fret en Asie, un accord pour intensifier son développement et améliorer ses performances. Cet accord qui, notons-le, a été paraphé par le président du Conseil d’Administration de la SGTD, M. Aboubaker Omar Hadi et le Président-Directeur Général de PIL, permettra d'augmenter la capacité de traitement du port de près de 300 000 conteneurs de vingt pieds (EPV) par an. Avec ce contrat qui concerne 20% de la capacité totale du terminal, la SGTD s’attend à une amélioration de 33% par rapport au volume que gère actuellement le Terminal à Conteneurs.

14/02/2018La banque de commerce et de développement d’Afrique orientale et australe plus connue sous le sigle PTA Bank dévoile sa nouvelle identité à Djibouti

La banque de commerce et de développement d’Afrique orientale et australe plus connue sous le sigle PTA Bank, a officiellement dévoilé à Djibouti sa nouvelle identité sous la marque TDB, Trade Development Bank. La nouvelle appellation de cette banque a été officialisée aujourd’hui au Djibouti Palace Kempinski lors d’une cérémonie qui a vu la présence du ministre de l'Économie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh et du directeur exécutif de TDB pour l’Afrique du nord et de l’Est, M. John Esther. Le changement d’image de cette banque, fondée en 1985, fait suite à une série de réformes institutionnelles visant à renforcer la gouvernance et les talents tout en modernisant la banque.