26/03/2020
Covid-19-Mesures de confinement : Les Djiboutiens peinent à se défaire de certaines vieilles habitudes


Appelés à rester chez eux depuis plusieurs jours, les Djiboutiens peinent à se défaire de certaines vieilles habitudes pourtant de plus en plus décriées puisqu’elles sont considérées comme étant propices à la propagation du virus (se serrer les mains, se rassembler pour un match de football ou pour une partie de pétanques dans la rue, se retrouver au mabraze, etc.).

Les mesures de confinement décrétées par les autorités sont peu respectées quand elles ne sont pas ouvertement contestées.

Une des dispositions drastiques prises par le gouvernement a suscité justement des oppositions plus ou moins vives : il s’agit de la fermeture des mosquées que certains auront vécue comme un moyen de les éloigner de Dieu à un moment où, jurent-ils, ils avaient le plus besoin de se retrouver dans la piété et le recueillement.

D’autres vont encore plus loin, faisant comprendre au détour d’une phrase que cette pandémie serait un signe que le ciel nous envoie. Pour eux, point d’alternative si l’on veut y échapper : le chemin du salut par les sentiers d’Allah.

En dépit du déploiement des forces de l’ordre et de défense sur les principes artères et à la lisière de la capitale, nombre d’automobilistes continuent font la sourde oreille, refusant tacitement de se plier aux injonctions des hommes en uniforme les sommant de renoncer aux allers-retours entre le centre-ville et les quartiers populaires.

IOH

Source :ADI

A PHP Error was encountered

Severity: Core Warning

Message: PHP Startup: Unable to load dynamic library '/usr/lib/php5/20121212/php_gmp.so' - /usr/lib/php5/20121212/php_gmp.so: cannot open shared object file: No such file or directory

Filename: Unknown

Line Number: 0

Backtrace: