22/03/2020
COVID-19 : Pour l’heure, aucun cas confirmé de coronavirus dans notre pays


Pour l’heure, aucun cas confirmé de coronavirus dans notre pays. Une bonne nouvelle qui, certes, ne doit pas nous empêcher de prendre le devant.

Hormis le militaire espagnol testé positif au COVID-19 la semaine dernière et qui a quitté le pays jeudi dernier à bord d’un vol spécial, les tests de dépistage du coronavirus sur les personnes (djiboutienne ou étrangère) qui ont été admises au centre de quarantaine « Bouffard » se sont tous révélés négatifs.

L’évolution de la situation reste cependant très suivie par les Djiboutiennes et les Djiboutiens, notamment à travers un point de presse journalier tenu par les autorités sanitaires du pays.

Par mesure de précaution, le gouvernement a annoncé la fermeture des établissements scolaires et des mosquées, l’interdiction des activités sportives collectives, la suspension de tous les vols internationaux en partance et à destination de Djibouti et du train de passagers reliant Djibouti à l’Ethiopie. Aux dernières nouvelles, des mesures additionnelles qui renforcent le dispositif de prévention déjà existant ont également été prises par le gouvernement. Il s’agit entre autres de la réduction des contacts à l’intérieur des bus publics et privés et la mise en place d’un dispositif de lavage des mains dans tous les lieux publics (restaurants, marchés, banques, etc.).

Tout un chacun est donc appelé à respecter ces consignes d’hygiène qui, ne l’oublions pas, constituent une barrière contre la propagation du virus covid-19.
La Chine et d’autres pays ont prouvé qu’il est possible de ralentir la propagation du virus en prenant ces mesures universellement applicables.

Chaque effort consenti pour endiguer le virus et en ralentir la propagation permet de sauver des vies.

Nous devons ainsi saisir toutes les occasions d’enrayer, d’endiguer, de combattre et de retarder la propagation du virus et d’en atténuer l’impact. Chacun peut apporter sa contribution, se protéger, protéger les autres, chez soi, au travail ou dans les transports. Parce que nous sommes tous concernés !

AAD

Source :ADI