13/02/2020
33ème sommet de l’Union africaine : Djibouti dénonce la recommandation du Comité des représentants permanents de l'UA à soutenir la candidature du Kenya au Conseil de Sécurité de l’ONU


La République de Djibouti, avec le soutien de nombreux autres pays africains, conteste ouvertement et énergiquement la validité du résultat profondément erroné de la procédure du Comité des représentants permanents de l'Union africaine en août 2019.

La décision du Conseil exécutif de l'UA de ne pas approuver la recommandation du COREP de l'UA en 2019 rend manifestement illégitime et nulle la recommandation de ce comité de soutenir la candidature du Kenya au Conseil de Sécurité des Nations Unies en 2021-2022 pour le Groupe africain.

Conformément à l'article 5 du règlement intérieur de l'Union africaine, le Conseil exécutif de l'UA ne peut pas déléguer ses pouvoirs au Comité des représentants permanents.

Conformément au paragraphe 3 de l'article 5 de son règlement intérieur, le Conseil exécutif de l'UA, par le biais du paragraphe 6 de sa décision EXCL/De.1067 (XXXV), a chargé le Comité des représentants permanents de statuer sur la candidature de Djibouti et du Kenya tout en conservant le pouvoir de prendre la décision finale sur cette question.

Le COREP doit faire un rapport au Conseil exécutif avec des recommandations sur l'exécution de la mission que celui-ci lui a confiée. Selon l'article 26 (Décisions) du règlement intérieur du COREP, ses décisions restent des recommandations jusqu'à leur adoption par le Conseil exécutif. Le COREP n'a pas le pouvoir de prendre des décisions finales.

Lors du 33ème sommet de l’Union africaine, Djibouti a contesté avec conviction et succès la recommandation du COREP, citant les nombreuses violations de règles et procédures et faisant valoir que Djibouti doit être le seul candidat du Groupe africain et de l'Union africaine pour le siège non permanent au CSNU en 2021-2022 sur la base des règles claires et des précédents de longue date du Groupe africain et de l'UA pour sélectionner un candidat.

L'Union africaine et le Groupe africain ont élaboré un ensemble de principes et de règles consacrés par une longue tradition et codifiés dans les Lignes directrices pour les candidatures aux organes, comités et institutions spécialisées de l'Organisation des Nations Unies du Groupe africain et le Règlement intérieur du Comité ministériel de l'UA sur les candidatures dans le système international, de l’Union africaine, qui fournissent des critères objectifs pour la sélection au siège du Groupe africain au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Compte-tenu de ce qui précède, et par respect pour l'égalité souveraine des États et les règles et procédures régissant les candidatures au Conseil de sécurité et aux autres organes des Nations Unies, en particulier les principes de rotation et de fréquence, Djibouti invite respectueusement tous les États membres à soutenir sa candidature au Conseil de sécurité pour la période 2021-2022.

IOH

Source :ADI