13/02/2020
Toyota veut explorer les opportunités d’investissement en matière d’énergies renouvelables à Djibouti


Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, M. Yonis Ali Guedi, vient de recevoir une forte délégation de Toyota introduite par l’ambassadeur du Japon à Djibouti, M. Koji Yonetani.

Conduite par M. Reo Kumon, directeur général de la division "Energie et Infrastructure" de la firme nippone, la délégation de Toyota va s’enquérir durant son séjour à Djibouti des opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables en République de Djibouti.

Le ministre a rappelé à cette occasion que le développement des énergies dites "propres" s'inscrit dans le cadre de la politique énergétique de notre pays pour atteindre son indépendance énergétique à travers le développement du potentiel existant notamment dans le domaine de la géothermie, de l’éolien et du solaire.

"Pour concrétiser notre ambition de devenir la locomotive économique de la sous-région, le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a placé le développement et l'exploitation des énergies renouvelables au cœur de la feuille de route politique du gouvernement, avec un objectif audacieux qui consiste à faire de Djibouti le premier pays africain à utiliser 100% d'énergie verte", a-t-il indiqué.

Saluant "cette initiative politique louable" ainsi que les principales actions réalisées jusqu’à là, M. Kumon a réaffirmé la volonté du numéro deux mondial de l’automobile d’accompagner Djibouti vers son indépendance énergétique.

Outres des réunions techniques avec les responsables sectoriels du ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, la mission de Toyota va effectuer plusieurs visites sur le terrain notamment à Fialé et Gale-Le-Koma pour la géothermie, au Goubet pour l’éolien et enfin au Grand Bara pour le solaire.
Présent dans 154 pays dans le monde, Toyota est le premier partenaire commercial japonais de l’Afrique.

NMS

Source :ADI