03/11/2016
Signature d’une convention visant au transfert aux autorités djiboutiennes de l’hôpital militaire français Bouffard


Le ministre de la Santé, Dr Djama Elmi Okieh, et l’ambassadeur de France à Djibouti, M. Christophe Guilhou, ont signé aujourd’hui une convention relative au transfert aux autorités djiboutiennes de l’hôpital militaire français Bouffard.

La cérémonie de signature s’est déroulée à l’hôpital Bouffard en présence de nombreuses personnalités dont le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Ahmed Robleh Abdilleh, ainsi qu’un représentant de l’Agence française de développement (AFD).

Avant de procéder à la signature des documents officiels, le ministre de la Santé et l’ambassadeur de France ont effectué une visite d’inspection du site qui abrite l’hôpital Bouffard.

L’hôpital Bouffard, rappelons-le, est appelé à devenir un centre dédié à la santé de la mère et de l’enfant une fois achevées les procédures relatives à son transfert aux autorités djiboutiennes qui entendent le transformer tant dans sa structure que dans ses missions en l’affectant dans un domaine où les attentes de la population sont très fortes, celui de la santé maternelle et infantile.

Notons aussi que la transformation de l’hôpital Bouffard en un centre de santé destiné exlusivement à la protection de la mère et de l’enfant sera réalisée en partenariat avec l’AFD.

Dans un entretien accordé à nos confères de la radio nationale, le ministre de la Santé, Dr Djama Elmi Okieh, s’est dit réjoui de voir se concrétiser le projet de transfert de l’hôpital militaire français Bouffard aux autorités djiboutiennes.

IOH

Source :ADI