20/07/2016
La Première Dame du pays juge "inacceptable" que 34 millions de personnes soient morts de maladies liées au sida et que 14 millions d’enfants s’en soient retrouvés orphelins


Dans un important discours qu’elle a prononcé à Kigali, au Rwanda, lors de l’assemblée générale de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique engagées dans la lutte contre le VIH/SIDA (OPDAS), la Première Dame du pays et présidente de l’UNFD, M. Kadra Mahamoud Haid, a insisté sur la nécessité d’intensifier les efforts en vue de barrer la route à la progression du sida.

"Si nous, Premières Dames du continent, sommes ici aujourd’hui, c’est pour honorer la mémoire de toutes les victimes et témoigner de notre solidarité avec toutes les personnes affectées par le sida", a déclaré Mme Kadra Mahamoud Haid.

"Nous avons choisi d’être en première ligne du combat contre le Vih/Sida pour secouer les consciences, les faire progresser et réaliser notre vision commune d’une Afrique exempt de toute nouvelle contamination", a-t-elle souligné en substance.

La Première Dame du pays a jugé "inacceptable" que 34 millions de personnes soient morts de maladies liées au sida et que 14 millions d’enfants s’en soient retrouvés orphelins.

"Nous ne devons pas accepter que dans ce monde où l’information et la technologie ouvrent des opportunités incroyables, l’on enregistre encore quelques 6 milles nouvelles infections par jour et que environ 37 millions de personnes vivent avec le Vih/Sida, pour la plupart e Afrique", a martelé la présidente de l’UNFD.

Selon elle, "partout notamment chez les femmes et jeunes, le sida continue de répandre la souffrance. Il continue à briser des vies".

Dans son intervention, la Première Dame du pays, Mme Kadra Mahamoud Haid, a également évoqué la stratégie du gouvernement djiboutien en vue de réduire la transmission du virus de la mère à l’enfant.

Elle a, à cet effet, indiqué que Djibouti s’est engagé dans un processus qui a abouti à l’élaboration d’un plan d’accélération de l’élimination du VIH des parents à l’enfant et avec l’objectif de réduction à 3 % d’ici 2017 de la transmission du virus de la mère à l’enfant.

"La vision à terme est celle d’un pays indemne de toutes nouvelles infections du VIH chez l’enfant dans le cadre de la transmission de la mère à l’enfant. Cette vision a pour principes fondamentaux la gratuité ainsi que le respect des valeurs d’équité et de solidarité dans l’accès à la prévention, aux soins, et aux traitements des femmes enceintes et des enfants vivants avec le VIH/Sida", a-t-elle fait savoir.

"Nous partageons cette conviction que le combat contre le sida engage plus que jamais notre conception de l’Homme et celle des sociétés dans lesquelles nous vivons, et plus particulièrement de la place de la femme dans nos sociétés", a-t-elle conclu ses propos.

AAD

Source :ADI

A PHP Error was encountered

Severity: Core Warning

Message: PHP Startup: Unable to load dynamic library '/usr/lib/php5/20121212/php_gmp.so' - /usr/lib/php5/20121212/php_gmp.so: cannot open shared object file: No such file or directory

Filename: Unknown

Line Number: 0

Backtrace: