01/12/2014
Célébration à Djibouti de la journée mondiale de lutte contre le Sida


Comme dans le reste du monde, la journée mondiale de lutte contre le SIDA a été célébrée ce lundi en République de Djibouti.

Une importante cérémonie présidée par le ministre de la Santé, Dr Kassim Issack Osman a été organisée à cet effet à l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé (ISSS).

Cet événement a vu la participation de plusieurs membres du gouvernement dont la secrétaire d’Etat à la Solidarité nationale, Mme Zahra Youssouf Kayad, la ministre de la Promotion de la Femme et du Planning familial, Mme Hasna Barkhat Daoud, et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Dr Nabil Mohamed Ahmed.

A noter la présence également des responsables des agences onusiennes dont la représentante de l’ONUSIDA à Djibouti ainsi que des leaders de la société civile.

Le ministre de la Santé a donné à cette occasion le coup de la semaine nationale de lutte contre le VIH/SIDA. "La République de Djibouti, a-t-il indiqué dans un discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie à l’ISSS, est engagée dans un processus de restructuration de la réponse nationale à la lutte contre la tuberculose et le Sida."

Soulignons au passage qu’en ce qui concerne la pandémie du Sida, la prévalence nationale est évaluée à 2,9% selon un rapport du ministère de la Santé. Les cas dépistés appartiennent essentiellement à une catégorie d’âge compris 20 et 34 ans.

Par ailleurs, une enquête réalisée en mai dernier par le Programme de Lutte contre le VIH/SIDA revèle que le nombre de personnes affectées s’élève à 1444 dont 47 enfants.

En prenant à son tour la parole, la représentante de l’ONUSIDA à Djibouti a tenu à saluer les efforts consentis par le gouvernement djiboutien afin de parvenir aux résultats escomptés dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA.

Rappelons enfin que le thème retenu cette année pour la journée mondiale de lutte contre le Sida est "objectif zéro : zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida."

IOH

Source :ADI