23/11/2021
ONEAD / UNICEF : Ouverture à Djibouti d’un atelier sur les outils d’analyse des goulots d’étranglement dans le secteur eau, hygiène et assainissement


Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’eau, de la pêche, de l’élevage et des ressources halieutiques, M. Ibrahim Elmi Mohamed, a présidé ce mardi au Djibouti Palace Kempinski, les travaux d’un atelier sur les outils d’analyse des goulots d’étranglement pour le secteur eau, hygiène et assainissement en milieu urbain.

Cet atelier de trois jours a vu la participation du directeur général l'Office National des Eaux et de l'Assainissement à Djibouti (ONEAD), M. Mohamed Fouad Abdo, du représentant adjoint de l’UNICEF à Djibouti, M. Franck Abeille.

L’objectif global de cet atelier est l’analyse des goulots d’étranglement et de chercher à dégager un consensus sur les problèmes sectoriels et les solutions pratiques qui peuvent être mises en œuvre pour donner une impulsion au progrès et à la réforme du secteur, il mobilise également les ressources nécessaires à leur mise en œuvre.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’eau, de la pêche, de l’élevage et des ressources halieutiques, M. Ibrahim Elmi Mohamed, a indiqué que le secteur de l’assainissement fait partie des axes majeurs de la feuille de route du gouvernement de Djibouti. De ce fait, a-t-il dit, des efforts considérables ont été accomplis en milieu urbain avec la construction de la nouvelle STEP de Douda en 2015.

Selon lui, les différents programmes menés dans le cadre du développement du secteur eau, et assainissement ces dernières années ont permis d’atteindre des succès appréciables en particulier dans le domaine des réalisations des plusieurs programmes.

Le SG du MAEPE-RH a souligné que l’organisation d’un tel atelier, donne l’opportunité d’analyser avec l’ensemble des acteurs le contexte national en matière des services liés à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène en milieu urbain et à la problématique du changement climatique en proposant des solutions pratiques pour éleusinien les obstacles et accroître le développement du secteur.

OA

Source :ADI